Du 10 au 20 mars 2007 (date de la journée internationale de la francophonie) se tiendra la 12e semaine de la langue française. Ca commence à devenir un marronnier sur ce blog ^_^. Pour information, la date du 20 mars a été retenue en commémoration de la signature, en 1970 à Niamey (Niger), du traité portant création de l'ACCT, aujourd'hui Organisation internationale de la Francophonie. Une journée placée sous le signe de la différence selon M. Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie :

"Vivre ensemble, différent". C’est en ces termes que nous avons choisi de célébrer, ce 20 mars, la Journée internationale de la Francophonie. Car ces mots sont là pour nous rappeler tout ce qui nous rapproche, mais aussi tout ce qui nous sépare, pour nous rappeler ces différences précieuses qui font la diversité et la richesse de la communauté francophone, mais aussi ces différences intolérables qui fondent l’action de la Francophonie.

Cette année, donc, dix nouveaux mots de la langue française ont été choisis pour nous faire voyager. Dix "mots migrateurs" venus de Turquie, d'Allemagne, de Grande-Bretagne... illustrer la capacité de la langue à s'enrichir de la diversité de la rencontre avec d'autres cultures, d'autres peuples. L'occasion de replonger avec curiosité dans l'histoire de notre langue et de partir à leur suite à travers le monde, à leur suite et guidé par des personnalités aussi passionnantes qu'Henriette Walter, Nina Catach ou Marie-José Brochard qui nous racontent ces liens qu'entretiennent le français et le monde.

Les mots circulent, ils vagabondent. Ils s'installent dans un nouvel endroit. En repartent enrichis, transformés. Ils viennent de l'extérieur, se sentent vite adoptés et leur origine ne se voit guère discutée. Qui songe aujourd'hui à la provenance d'un abricot, premier des dix par ordre alphabétique, à l'origine arabo-hispanique albaricoque ? Qui se doute de l'origine occitane d'un amour, issu de l'amor latin ? Cette année, vous rencontrerez également le turc Bachi-Bouzouk, le breton Bijou (venu de bizou, dérivé lui-même de Bîz, doigt), l'italien Bizarre, l'allemand Chic (schick signifiant à l'origine "justesse, convenance", d'où ensuite avoir du chic, avoir de la tenue), l'anglais Clown qui à l'origine désignant un lourdaud. Les trois mots restants ne sont plus des emprunts mais des mots français qui ont à leur tour été adoptés dans de nombreuses langues étrangères : il s'agit de Mètre, apparu à la Révolution Française pour uniformiser les différents systèmes de mesures en vigueur sous l'Ancien Régime, de Passe-Partout, un mot ni emprunté, ni hérité, mais bien créé au XVIe siècle, et le verbe Valser apparu au XVIIIe siècle.

Cette année encore de nombreuses manifestations sont attendues en France et dans le monde pour mettre en valeur la langue française et ces dix mots. Expositions, jeux, contes, productions collectives, scolaires, ateliers, films, animations seront proposés toute la semaineà travers des initiatives publiques et privées. Des outils pédagogiques seront distribués et sont accessibles sur le site de la Semaine.

Une de ces manifestations est la caravane des mots, à l'origine Rhône-alpine mais qui depuis a essaimé dans le monde. Un premier forum des caravanes s'est d'ailleurs réuni à Lyon en octobre 2006. La caravane propose des intervention artistiques multidisciplinaires (arts visuels, conte, slam, spectacles vivants, écritures) autour des dix mots dans des structures aussi différentes que les MJC, des centres de formation, des maisons de retraites... afin d'aller à la rencontre des publics et de témoigner de leur créativité.

Une liste complète des manifestations est disponible sur le site officiel.


Le Québec, la Suisse et la Belgique organisent également des opérations pour fêter la langue française à l’occasion de la Journée internationale de la francophonie le 20 mars 2007. La Belgique a pris pour thème « Les mots cœur/ Les mots-queurs » et a choisi Liège comme « Ville des mots ». Sa "langue française en fête" souligne la vitalité du français en valorisant des mots tendres et impertinents et mettant en valeur des mots actuels comme aguiche, blogue, centime, citadine, courriel, façadisme, mentor, mercatique, papillon, voyagiste.


La Suisse présente la même liste que la France tout en ayant proposé le mot clown, tandis que le Québec partage avec la liste française deux mots : passe-partout et valser avec pour thème « Dire le monde en français ». C'est la "Franco-fête" qui se déroule du 02 au 25 mars et possède par ailleurs ses dix propres mots : clavarder, éolien, équitable, florilège, jarnigoine, multicolore, passe-partout, pluriel, savoir-faire et valser. Toujours au Québec, le 9e rendez-vous de la francophonie se déroule, lui, du 09 au 25 mars. Différentes manifestations, sous l'apparence d'autants de "rendez-vous", mettront l'accent sur l'apport historique et contemporains des premières nations à la construction identitaires des différentes communautés canadiennes. Ainsi, il est possible d’établir des correspondances entre ces différentes manifestations qui illustrent la variété du français dans le monde.