Il y a déjà deux semaines, notre premier ministre faisait une déclaration de politique générale. Pour celles et ceux qui auraient raté ce moment, l'intégralité du discours est évidemment disponible en ligne sur le site du premier ministre et certains autres commerciaux (mais avec des gras, et des photos donc plus facile à lire).

Je ne relèverai pas l'intégralité du discours mais m'octroie néanoins le loisir de citer un passage évoquant les bibliothèques universitaires dans les paragraphes évoquant la rénovation de l'Université française :

"Faire de nos universités des pôles d'excellence. Pour cela, leur gouvernance sera clarifiée et renforcée. Leur autonomie sera réelle. Leurs responsabilités financières et pédagogiques seront accrues. Elles disposeront librement de leur patrimoine. Cette réforme décisive s'accompagnera d'une concertation de fond, dès à présent engagée, sur les conditions de vie et de travail des étudiants. Il s'agit de lutter contre l'échec en première année de licence, de promouvoir l'excellence des Masters, d'assurer l'insertion professionnelle des étudiants, de mettre à niveau les infrastructures existantes, de créer des campus avec des logements, des installations sportives, des bibliothèques modernes ouvertes le soir et le dimanche comme il en existe dans tous les pays développés."

Je me disais bien aussi que si nos bibliothèques étaient fermées le dimanche, c'était parce que nous vivions dans un pays sous-développé...