Parmi les îles qui font partie de la confédération des InfoIslands ou "l'InfoArchipel" se trouve HealthInfo Island, une île censée dispenser de l'information médicale et de santé. Je fais cette distinction -probablement fausse- pour distinguer l'information médicale, de recherche, à destination des spécialistes, de l'information  sur la santé, plus d'automédication à destination des usagers lambda.


HealthInfo Island

L'île comporte des montagnes. L'idée est de permettre aux usagers qui le souhaiteraient de se rencontrer dans un cadre serein et tranquille, à l'abri de regards indiscrets, aussi des tapis et des coussins ont-ils été dispensés çi et là et une maisonnée propose un intérieur cosy, au coin du feu ou près d'une piscine, pour des rencontres confortables.

Soucieux de répondre aux attentes de leurs usagers, les bibliothécaires de Second Life proposent donc sur cette île un certain nombre d'informations médicales regroupées en cinq bâtiments :
* une medical libray
* un Health and wellness center
* une Consumer Health Library
* un accès à la National library of medecine (encore en construction)
* un visitor's center

Les bibliothécaires installés sur cet îles expliquent ainsi leur présence :

"HealthInfo Island is part of what we like to call the 'Information Archipelago', a growing group of islands that are home to hundreds of librarians. We are here because we have questions like 'what's a library going to be like in the years to come ? How can we help people who are spending more and more time online ? do we have to have walls, and books, and texts ?' Being here helps us look at these questions from a different perspective, and it may just help us build the future."

Les visiteurs arrivent dans un "hall d'entrée" qui leur propose un plan de l'île et une visite guidée à bord d'un petit module de transport. Ensuite, les usagers peuvent visiter les différents bâtiments pour y trouver des ressources ou joindre un bibliothécaire spécialisé.


Second Life Medical Library
La bibliothèque médicale de Second Life apparaît comme un grand bâtiment au nord de l'île.

Elle propose un certain nombre de ressources propres à SL, comme un lien vers l'île de la Croix Rouge par exemple, ou vers d'autres îles ayant des finalités médicales. Un lien vers un guide public des ressources de santé est également disponible à l'intérieur ainsi qu'un accès à diverses ressources, notamment en recherche médicale (dont l'accès à un gene pool sur SL). Ces ressources sont donc de format différent : il y a des liens vers des ressources sur internet qui ouvrent la page idoine dans votre navigateur, des ressources sur SL qui vous donnent les repères pour accéder directement à l'île qui vous intéresse ou des ressources à consulter sur place (vidéo, podcasts...).

Des podcasts médicaux sont d'ailleurs proposés dans ce bâtiment. Cependant, SecondLife ouvre alors une page web vers le podcast proposé, en l'occurence quatre podcasts sur le traitement de la dépression. A l'étage, une vidéo à consulter sur place présente en revanche le National Institute of Health. Au second enfin, est prévu une exposition permanente sur l'histoire de la médecine.

Comme autres ressources dans les bâtiments, des salles sont dédiés à certaines luttes qui proposent des liens vers des sites médicaux de lutte contre le sida, les drogues, des liens vers Pubmed, et notamment vers des ressources précises sur les migraines...

Les buts de la SLML sont de :

  1. développer une special Consumer Health Library qui réunirait l'ensemble des groupes de SecondLife qui soutiendraient les recherches médicales
  2. proposer de la même façon une carte des activités cliniques, de recherche ou de formation liées à la santé dans SL. De nombreuses universités déjà se sont investies dans ce monde virtuel.
  3. Développer de nouveau modes d'interaction entre les usagers et les bibliothèques (utiliser les e-books, les vidéos, les RSS, les services de renseignements en ligne, proposer des liens vers des ressources en ligne...


SL Health Information Outreach Research Lab 

Juste à côté se trouve le laboratoire de recherche en Sciences médicales. Ce bâtiment propose des liens vers MedlinePlus, Household products Database, PubMed, NLM Gateway.


Consumer Health Library

A côté du Hall d'entrée se trouvent un autre plan de l'île et des panneaux d'information sur le cancer du sein proposant des données statistiques, des liens vers des associations et des schémas expliquant comment s'ausculter et examiner sa poitrine. Cet espace fait partie d'un ensemble d'espaces thématiques dédiés à des maladies proposés au niveau du Consumer Health Center, où se trouve la consumer health library. Ainsi trouve-t-on un espace consacré, sous forme de panneaux d'exposition et d'animations à la maladie d'Alzheimer, proposé par une société de lutte contre la maladie. Un autre, plus loin, est consacré au diabète, un autre à la lutte contre le sida et un autre encore à l'anxiété.

L'idée de ce centre est d'offrir des explications et de démystifier certaines maladies afin que les usagers ne se sentent plus seuls ou perdus face à une maladie, qu'ils soient eux-mêmes, ou qu'un de leur proches, soit touché.

Ils expliquent alors dans une exposition ce que sont des bibliothèques médicales pour les usagers (comment traduire consumer health library ? Le Babouin ?), qu'on les trouve dans des hôpitaux souvent, que les bibliothécaires sont là pour renseigner, aider, soutenir, orienter vers des ressources de qualités, donc fiables. Ils ajoutent qu'on trouve dans ces bibliothèques des ressources telles que livres,  vidéos, et même certaines bases de données (Ebsco) inaccessibles sur internet puisque faisant partie du web invisible. 

Plus loin, près de Centre sur la santé et le bien-être, on peut suivre une exposition sur la spectrographie, l'utilisation de la couleur dans la science (origine de l'étude de la couleur en Science, type de mesure, type de déficience visuelle [color blindness], etc...). Une pièce est décorée qui propose, lorsqu'on clique sur des chandelles, de nous montrer ce que voient des personnes atteintes de protanopia, une maladie qui rend impossible de distinguer les rouges, les verts et les jaunes. C'est une exposition interactive plutôt intéressante. L'exposition est sponsorisée par l'UK's National Physical Laboratory (NPL).

A côté, un centre sur l'accessibilité des personnes handicapées est présenté. Il propose une architecture adaptée aux fauteuils -même si évidemment, de telles installations sont inutiles sur Second Life et liste un certains nombre d'effort à mener pour favoriser l'accès aux personnes handicapées : Le rez-d-chaussée de cette tour explique comment grossir les polices de son écran et donne des liens vers d'autres centres spécialisés sur SL (notamment sur l'autisme), le premier étage est consacré aux handicapés moteur, il propose de vous installer dans un fauteuil roulant et d'expérimenter les petits problèmes du quotidien rencontrés par les handicapés, Le second étage renvoie de nouveau vers des groupes dans SL consacrés à l'autisme, aux maladies mentales, aux handicaps, le troisième étage est consacré aux déficients visuels et, en plus de liens et de ressources, propose d'entrer dans une boîte fumée pour expérimenter les problèmes de visions, Les quatrième et sixième étages sont consacrés aux problèmes auditifs, le cinquième propose des tutoriels sur le site de la National Library of medecine, les sept et huitieme étage enfin sont consacrés aux problèmes d'apprentissage (dyslexie, etc.). L'ensemble de la tour est proposée par la National Library of medecine et la bibliothèque universitaire de l'Illinois, à Chicago et la bibliothèque universitaire de Groningen aux Pays-Bas. En tout, 40.000$ ont été dépensés pour l'ensemble de l'île.


Pour plus d'information et d'images, je vous invite à consulter ce diaporama datant du 12 avril dernier et proposé par Carol Perryman qui dispense des cours à l'école de sciences de l'information et des bibliothèques de l'Université de Caroline du Nord.




On lira aussi avec intérêt le blog DigiCMB de Guus van den Breke, le responsable des ressources électroniques de la bibliothèque médicale de l'université de Groningen aux Paus-Bas. L'ensemble des billets est particulièrement riche pour qui s'intéresse aux représentations médicales dans Second Life et, parmi les premiers billets se trouve un résumé de la création de l'île et de son histoire.