Ce week-end voit l'organisation des journées du Patrimoine, l'occasion de découvrir ou redécouvrir nombre de monuments habituellement fermés, et nombre de mêtiers qui se déroulent derrière ces murs. 

En effet, le thème national des Journées européennes du patrimoine, porte cette année sur « les métiers du patrimoine, des hommes et des femmes au service des biens culturels », l’occasion, lit-on, de valoriser l’ensemble des métiers anciens ou contemporains, techniques ou innovants, qui interviennent pour la connaissance, la conservation, la restauration et la mise en valeur du patrimoine.

Ces Journées européennes du patrimoine doivent couvrir l’ensemble des champs patrimoniaux dont le ministère de la culture et de la communication a la charge, depuis l’archéologie et les monuments jusqu’aux locomotives en passant par la photographie, de l’étude des savoir-faire au repérage ou à l’identification de nouveaux patrimoines. La richesse des ressources documentaires accumulées depuis cent cinquante ans qui trouvent aujourd'hui des utilisations extraordinaires grâce à la numérisation et à Internet pourrait également être à l'honneur.

Sur le site officiel, on peut faire une recherche thématique dans le programme, ou voir la sélection des « coups de cœur » des DRAC. Quant au Salon du patrimoine culturel, il aura lieu du 8 au 11 novembre à Paris, sur le thème « Patrimoine et environnement ».