L'infoArchipel ne cesse de s'agrandir : il y a quinze jours était célébré l'ouverture de l'Info Island International, et samedi dernier a vu l'ouverture de Infotainment Island. Dans les deux cas, l'ouverture était fêtée avec force discours -eh oui, même sur SL ^^- et de feux d'artifices. Des jeux, concerts de jazz, visites guidées étaient proposées aux participants...

Ces ouvertures portent à 37 exactement, le nombre d'îles qui composent l'InfoArchipel, en fait plutôt un mini-continent puisque toutes ces îles ont des frontières communes. Pour rappel, ces îles possédées par l'ALS ou par des institutions (bibliothèques, universités, organismes...) sont :

ALA Arts Info Island, Bradley University, Castle Turing, CDC Island, Cibrary City, Cibrary City 2, Commonwealth Island, Commonwealth 2, Commonwealth 3, Commonwealth 4, Echoditto Island, EdTech, Educators Coop, Educators Coop 2, EduIsland, EduIsland 2, EduIsland 3, Eduisland 4, HealthInfo Island, Imagination Island, Info Architecture, Info International, Info Island, Info Island DK, Infotainment Island, ISTE Island, Lighthouse Learningland, Lincoln Island, Mohawk College, Renaissance, Rich Idiot, SJSU SLIS, Stanford University, UMCG, UPMC, VirtuaALBA.



1. Infotainment island

Comme son nom l'indique, Infotainment island est une île qui essaie de proposer un mélange d'informations et de divertissements (info+entertainment), ou d'informations sur des divertissements. Elle propose des espaces culturels tels que :

  • la maison Henri James, un bâtiment célébrant l'auteur américain qui offre en ce moment une exposition autour de l'auteur dont elle arbore un portrait au-dessus de la cheminée, évoquant l'écrivain à 47 ans, en 1890. (cf ci-dessous)
  • Bebop and Beyond - Un musée de la musique. Le Musée ouvre avec une exposition sur les musiciens de Jazz qui ont développé le bebop, une forme de jazz fondée sur l'improvisation et des temps courts : Charlie Parker, John Coltrane, Miles Davis, Theolonius Monk et Dizzy Gillespe. L'île propose également un club de jazz : le Jazz Cat (cf première image).
  • Le musée Shadow Fugazi propose deux expositions d'artistes qui incorporent des images 3D dans leurs oeuvres.
  • Pantheon theatre est une salle de concerts toute tapissée de velour rouge à la mode des grands théâtres qui devrait plus tard proposer une exposition sur les musiciens dans Second Life.
  • Science Center est un centre dont le but est de promouvoir la science en favorisant l'émergence de réseaux entre passionnés et amateurs et en montant des expositions sur les représentations scientifiques dans Second Life et créer, à terme, un répertoire de la science et des contenus scientifiques dans le monde virtuel.
  • Space music museum, est un mautre musée créé par Cypress Rosewood, une artiste de "space music", auteure d'une vingtaine d'albums et dont le groupe, Spacecraft, est à l'origine de bandes originales de films (ex : Vanilla Sky avec Tom Cruise). Aux Etats-Unis, ils font aussi des concerts dans des planétariums.



2. Info Island International

L'île Info Island International se veut une cosmopolite. Divisée en zones linguistiques, elle propose aux visiteurs d'en apprendre plus sur une communauté linguistique, ses traditions et ses symboles culturels. Pour l'instant, les espaces linguistiques sont : le portugais, l'espagnol, le français, l'italien, le flamand, une zone scandinave, l'allemand, le japonais, le chinois, l'anglais. Un espace est prévu pour les cultures "sans Etats" (i.e., les kurdes, les roms...).

S'agissant de zones linguistiques, un espace dédié à une langue ne mentionnera pas uniquement la culture d'un pays mais de plusieurs. C'est le cas notamment de la zone francophone qui arbore le drapeau de la francophonie. Chaque zone est gérée par un référent de la langue appelé "ambassadeur", même si les pouvoirs de ce derniers sont relativement limités en dehors de la promotion pure et simple de ses cultures. De même, un ambassadeur ne pouvant tout savoir, un grand nombre d'informations ont été prises dans des sources libres et facilement accessibles comme wikipédia. Les informations sont disponibles sous des formes diverses, mais le plus souvent, il suffit de cliquer sur un objet pour voir apparaître une carte d'info sur ce dernier. Ainsi, toujours dans mon exemple français, un clic sur un drapeau vous donnera les origines de ce dernier voire d'autres informations plus développées sur les pays de l'organisation sur la francophonie. Ces notecards sont rédigées en anglais mais certaines présentent également les informations dans la langue d'origine de la zone.

L'île propose également un Geographic Information Systems reference, et un planisphère reprenant les différents fuseaux horaires. Trois espaces conviviaux : Info International House censée accueillir expositions et lectures, Mi Pueblo en forme d'hacienda espagnole dans l'espace hispanisant et China Cafe (blog) dont l'immeuble ressemble à une pagode dans la zone asiatique ont été prévus pour être des espaces de rencontres et de discussions autour des cultures de la zone ou du monde. Une première lecture est ainsi prévue dans le China Cafe samedi prochain à 6h am (SLT).  Le sujet en sera "l"histoire du thé chinois". L'annonce précise cependant que les conversation devront être en anglais afin que tous le monde puisse participer.

Je me disais que ce n'est pas un genre d'information qu'on trouverait facilement dans nos bibliothèques municipales. Je pense que nos établissements, s'ils proposent des ressources sur ces sujets, ont une orientation moins nette vers ce rôle d'animation et d'information sur le tout et le rien. Il me semble que nos bibliothèques hexagonales sont encore très centrées sur la mise en valeurs des documents plus que de l'information elle-même...