Parfois, en parcourant internet, on tombe sur des listes bizarres. Par exemple cette dernière présentant toutes les raisons pour lesquelles votre bibliothécaire pourrait te détester, toi, lecteur. C'est drôle, parfois juste, parfois excessif, parfois plus vraiment d'actualité non plus j'ai l'impression.

Le bibliothécaire ci-après semble quand même un peu excédé par son service et ses lecteurs, et même si parfois on pourrait lister quelques perles, je ne suis évidemment pas d'accord avec toutes les propositions. Prenons-les comme une marque d'humour, ce qu'elles sont assurément.



Votre bibliothécaire vous déteste quand : 
  • Vous n'avez jamais votre carte de bibliothèque et qu'ensuite vous lui toussez dessus alors que vous lui expliquez que vous n'avez pas de carte d'identité non plus sur vous.
  • Vous refusez d'apprendre à vous servir d'un ordinateur seul et qu'ensuite vous vous énervez quand il ne connaît pas votre mot de passe Yahoo.
  • Vous le fixez du regard quand il vérifie les 40 documents que vous avez empruntés pour vous faire payer 15 cents d'amende.
  • Vous contestez votre amende de 15 cents.
  • Vous l'appelez "chéri" ou "poupée" ou " mon petit".
  • Vous tournez son écran d'ordinateur vers vous pour vérifier s'il est réellement en train de vous aider.
  • Vous voulez savoir pourquoi il n'a toujours pas acheté les documents suggérés malgré les dix courriers que vous avez envoyés à la tutelle.
  • Vous refusez d'acheter un livre en remplacement
  • Vous expliquez en colère que vous avez plus besoin de ce document qu'un autre lecteur parce que vous appartenez à un prestigieux "club de lecture".
  • Vous avez plus de soixante ans et que vous le complimentez sur ses yeux/son sourire et lui faites un clin d'oeil complice.
  • Vous éteignez votre cigarette en la jetant dans l'entrée de la bibliothèque.
  • Vous allumez votre cigarette dans le hall au moment de partir.
  • Vous ne vous êtes pas lavés depuis longtemps.
  • Vous rangez les objets sur son bureau.
  • Vous prenez les livres qu'il vient juste de poser pour vous aider et vous commencez à les lire.
  • Vous frappez à la porte pour qu'on vous ouvre plus tôt, juste pour économiser l'argent du journal quotidien.
  • Vous découpez les journaux et les magazines.
  • Vous volez les journaux. Nous n'en avons qu'un seul exemplaire vous savez.
  • Vous voulez un livre en particulier que votre ami vous a recommandé mais vous n'en connaissez ni le titre, ni l'auteur, ni l'année de publication et bien sûr votre ami est parti.
  • Vous demandez à la banque : "je vous ennuie ?". La réponse est oui.
  • Vous laissez votre enfant hurler et courir dans tous les sens sans intervenir.
  • Votre poussette a besoin d'être graissée.
  • quand votre enfant commence à hurler de manière hystérique, emmenez-le au parc !
  • Votre ordinateur commence à faire de drôles de bruits et que vous vous quittez le poste comme si de rien n'était nous laissant nous débrouiller avec le problème.
  • Vous dites à voix haute que les bibliothécaires ne devraient pas avoir de percings. They shouldnt be fucking on their desks after-hours either, I suppose?
  • Vous pensez que parce que vous êtes un ancien lecteur, vous pouvez tout vous permettre.