Sur Slideo, un site de partage de diaporama et vidéo dans un contexte volontairement professionnel, on glane parfois des documents très intéressants comme cette vidéo consacrée au Microlearning.

Il s'agit de renouveler les pratiques de formation, à savoir non plus mettre en oeuvre des stages de formations lourds sur deux ou trois jours où on assène énormément d'information à un groupe de stagiaires qui n'en retireront pas grand chose le stage terminé, c'est à dire qu'ils ne réaliseront pas forcément ce qu'ils ont appris. On sort de la logique top-down pour entrer dans une logique peer to peer.

La formation vient désormais de gens "comme moi", de mon réseau, de personnes qui ne sont pas forcément des experts ni vraiment de grands formateurs pédagogue mais de gens qui ont le savoir-faire nécessaire. Le microlearning c'est le réseau, c'est l'abonnement à des flux RSS, c'est la formation par petits bouts mais au quotidien et surtout qui répondent à des besoins. J'ai confiance, j'ai envie, je prends ce qui m'intéresse et ce faisant, je suis d'autant plus apte à réutiliser les notions que j'apprends. On n'est plus dans une stratégie "productiviste" mais plutôt dans un processus de transfert.

L'évaluation de ce microlearning ne réside plus dans un apprentissage pédagogique, mais plutôt directement dans l'activité de la personne. Voir si elle a changé ses façons de faire, ou dans sa dynamique d'autoformation.

Voir la vidéo du consultant Frédéric Soussin sur Slideo : http://www.slideo.com/article.php?id=354.