Michel Rolland en avait déjà parlé, mais sur le blog de CollegeDegree.com se trouve une liste de 25 outils de réseaux sociaux pour les bibliothécaires. Jessica Hupp, l'auteure du billet explique ainsi :

As a librarian, you want to be able to share information with patrons and students in the easiest way possible, and social networking offers a great way to do just that. With social networking tools, you can create bookmark collections, share notices, and more. We've profiled 25 of the best here.

En tant que bibliothécaire, vous aurez besoin de partager de l'information avec vos usagers et vos étudiants de la façon la plus simple possible, ce que les réseaux sociaux proposent justement. Avec des outils de réseaux sociaux, vous pouvez mettre en place des collections de signets, partager des notices, et bien plus. Nous en avons listé ci-après 25 des meilleurs.

Je traduis ci-après sa liste, agrémentée de quelques exemples en italique que j'essaie au possible francophones afin de se faire une idée de comment utiliser ces outils ...

"Communication

Rester en contact avec votre équipe, vos usagers et plus encore avec ces outils.

  1. MySpace: Si vous voulez aller où sont les étudiants, l'un des meilleurs endroit où les trouver est MySpace. D'autres bibliothèques ont déjà tiré avantage des possiblités de calendrier et de blog proposées par ce site pour améliorer leur présence en ligne. Avec l'aide de votre départemetn d'informatique, vous pourrez aussi y insérer les outils de recherches de votre catalogue.
    [voir notamment les billets de PascalK et le profil MySpace de la bibliothèque de Toulouse]

  2. Facebook: Autre réseau social largement fréquenté par les étudiants, Facebook propose de nombreuses applications à destination des bibliothécaires. Vous trouverez également un groupe qui recense des applications utiles, librarian-centric Facebook apps, un outils de recherche JSTOR, et bien plus.
    [Voir notamment les billets d'Eric Delcroix et les groupes sur Facebook pour les bibliothécaires]

  3. Ning: Utilisez ce réseau pour rester en contact avec des étudiants, des associations de bibliothèques... Vous pouvez aussi l'utiliser pour partager de l'information avec plusieurs personnes en même temps.
    [voir notamment le
    réseau francophone Bibliothèques sur Ning ou son équivalent anglais library 2.0 ]

  4. Blog: En créant un blog, vous pourrez disséminer de l'information à un large public. Qu'il s'agisse d'informer les usagers sur les nouvelles acquisitions ou juste discuter avec des collègues, les blogs sont des outils très puissants, surtout s'ils sont combinés avec la technologie du RSS.
    [voir notamment la liste de Bibliopédia]

  5. Meebo: Cet outil vous permet d'aider les étudiants quelque soit le client de messagerie instantanée qu'ils utilisent. Vous pouvez même insérer un module de chat sur n'importe quelle page web (tutoriel en anglais).
    [voir notamment sur le site de la médiathèque de l'ESC Lille]
  6. LinkedIn: Cet outil de réseau social est plus particulièrement destiné aux professionnels mais peut être uin excellent moyen de mettre vos usagers en contact avec les personnes les plus à même de les aider à trouver de l'information. Qu'il s'agisse de vous-même, d'auteurs,  d'universitaires, d'historiens, d'autres sources... Ils peuvent les trouver dans votre réseau LinkedIn.

  7. Twitter: Utilisez l'application de micro-blogging Twitter pour tenir vos usagers et vos collègues informés de vos activités quotidiennes, des nouveautés ou du planning de vos animations.
    [voir notamment le billet de Marlène, celui de Vagabondages et le twit de PictUp pour un exemple d'utilisation dans une BU française]

Distribution

Ces outils facilitent l'échange et le partage des informations.

  1. Flickr: Cet outils de partage de photos est un excellent moyen de partager vos collections d'images. Vous pouvez créer des collections, remplir les métadonnées, et tirer avantage des nombreux plugins disponibles à l'intention des utilisateurs de Flickr. Ces derniers peuvent également aider à récolter des informations manquantes à propos des photos.
    [voir notamment les albums de la bibliothèque du Congrès, synthèse par le blog du BBF]

  2. YouTube: Diffusez vos animations, mettez en valeur et partagez des actes de "journalisme citoyen" et bien plus sur YouTube. Vous pouvez voir comment d'autres bibliothèques utilisent YouTube en compulsant le wiki spécialisé : youtubeandlibraries wiki.
    [voir aussi le blog library Videos - the best of... et là, un concours d'histoires à raconter]

  3. TeacherTube: TeacherTube, une sorte de YouTube pour les enseignants, propose une excellente pportunité pour des partenariats bibliothèques-écoles. Les professeurs peuvent guider leurs élèves vers les ressources de la bibliothèque et inversement.

  4. Second Life: Sur Second Life, vous pouvez créer une bibliothèque virtuelle, animer des conférences, des cours, proposer des médias en streaming... Pour un bon exemple de ce que peut faire une bibliothèque sur Second Life, visitez le wiki : murdochsecondlife wiki.
    [Voir aussi la catégorie Second Life de ce blog]

  5. Wikipedia: Wikipedia est une encyclopédie en ligne alimentée et mise à jour par ses utilisateurs. Vous pouvez l'utiliser pour signaler vos ressources, partager votre savoir ou simplement orienter vos usagers dans la bonne direction.
    [voir notamment sur le blog de PascalK]

  6. PBwiki: PBwiki est le plus important fournisseur de wikis commerciaux et éducatifs du monde. Il favorise la collaboration entre les étudiants, la publication des différents travaux, et offre un point unique pour rassembler l'information. PBwiki offre un accès controllé, de sorte que vous pouvez mettre en place différents profils et ne permettre que la lecture de certains articles.
    [liste des bibliowikis sur Bibliopédia]

  7. Footnote: Sur Footnote, vous pourrez accéder à l'historique des documents et les mettre à jour avec votre propre contenu et vos propres remarques. Vous pourrez même ajouter des anecdotes personnelles sur les documents que vous ne trouveriez pas dans des ouvrages de références.
    [C'est un site tout américain qui permet d'accéder, organiser, annoter, déchiffrer des documents d'archives, y compris militaires. ]

  8. Community Walk: Community Walk propose un moyen (géo)graphique d'interpréter textes et événements. Vous pouvez l'utiliser dans le cadre de formations, pour montrer à quelqu'un où trouver un livre par exemple, recréer des parcours d'écrivains, marquer l'ensemble de vos annexes...
    [Une sorte de Google Map. Voir alors ce qui a été réalisé par BiblioSurf pour les romans policiers]

  9. SlideShare: Encouragez les universitaires, vos collègues et les étudiants à déposer leurs diaporamas sur SlideShare et les proposer au plus grand nombre. C'est un moyen formidable de diffuser de l'information.
    [Il existe aussi Slideo en français, voir mon compte ou celui de Lionel Dujol. Sur SlideShare, voir le compte de Xavier Galaup]

  10. Digg: Digg est un formidable moyen de trouver un contenu intéressant que vous n'auriez pas trouvé par des moyens traditionnels. Trouvez des informations et partagez-les en utilisant les fonctionalités de blogs.
    [En France, on évoquerait plutôt des sites comme Wikio qui font le pointsur l'actualité des blogs. Cf par exemple leur rubrique Sciences de l'information.]

  11. StumbleUpon: Une autre façon de trouver du contenu intéressant est utiliser StumbleUpon qui vous propose d'autres ressources en fonction de vos centres d'intérêts et des ressources que vous avez déjà sélectionnées.

  12. Daft Doggy: Si vous avez trouvé une ressource particulièrement intéressante, vous pouvez utiliser Daftdoggy pour mettre en place des parcours entre sites web, souligner des références et des notes utiles.
    [En fait, si j'ai bien compris, Daft Doggy est une application qui permet 'enregistrer une session sur un navigateur et ensuite de la rejouer, pourquoi pas dans un cadre éducatif. Une fois que vous avez fait votre tour d'internet, vous pouvez ensuite rejouer la visite, la modifier, y ajouter des commentaires. Sur chaque page visitée vous pouvez ajouter une boîte de dialogue avec des commentaires en bas. Exemple. Le site est récent, il date d'octobre dernier, et est encore en version Bêta ]

Organisation

Gardez toutes vos informations à portée de main avec ces outils.

  1. aNobii: Ce site pour les amoureux des livres vous permet de partager lectures et recommandations. Vous pouvez aussi profiter des alertes , des prêts, et des discutions.

  2. Del.icio.us: Avec cet outils de partage de signet, vous pouvez créer des répertoires pour vos usagers. Apprenez-leur à chercher en utiliser vos tags, et il leur sera facile de retrouver des ressources internet utiles et pertinentes.
    [Voir par exemple les pages du SCD Paris 4, des Urfist, du CRDP de Paris... ]

  3. Netvibes: Dans la nouvelle version Ginger de Netvibes, vous pouvez créer une page publique où rassembler des ressources utiles pour utiliser internet, agréger des flux RSS ou plus... Vous pouvez y intégrer de nombreux outils mentionnés ici.
    [Voir notamment les univers Netvibes de Juriconnexion, de la documentation française ou les communautés de l'ESC Lille. Parmi les widget ajoutable à votre univers, de nombreux concernent le monde des bibliothèque, comme un module d'interrogation du catalogue (ex. SCDM de Jussieu) ou les dernières réponses du service idoine (ex. Guichet du savoir)]

  4. Connotea: Connotea est un excellent outil de gestion des références bibliographiques. Il vous permet de conserver, organiser et partager vos références, accessibles alors depuis n'importe quel poste et intégrables dans de nombreux autres outils.
    [Voir par exemple les profils de certains utilisateurs tels Lully, Cercamon ou les signets recensés par le groupe de chercheurs en bibliothéconomie - en fait "LIS Profession or Discipline"]

  5. LibraryThing: Ce réseau de catalogage social est un formidable outils pour les bibliothécaires. Vous pouvez cataloguer avec des informations issues d'Amazon, de la Bibliothèque du Congrès, et plus de 200 autres bibliothèques dans le monde.
    [Voir notamment le profil du groupe "Librarians who librarything", des bibliothécaires juridiques ou ceux de certaines bibliothèques en ligne (catégorie). On peut animer des groupes de lectures, s'interfacer avec Library Thing pour en importer le contenu dans l'OPAC etc.]

  6. lib.rario.us: Un autre site de catalogage social. Vous pouvez y ajouter des média tels que des livres, des CDs, des périodiques pour une recherche et un accès rapide et facile.

Avec ces outils de réseaux sociaux, il vous sera plus facile que jamais de rester en contact avec vos usagers, d'organiser et de partager vos ressources. Vous pourrez même vous rendre compte que vous proposerez plus de moyen d'accès à l'information qu'auparavant. Et en bonus, vous serez connus comme un bibliothécaire "cool" parce que vous avez un profil Facebook."