Au début de l'année, notre Desperate librarian Housewife préférée, proposait un petit jeu : se prendre en photo derrière une pochette de vynil. Les discothécaires de tous poils ont évidemment sauté sur l'occasion, et les biblioblogueurs repris l'idée lors de leur dernière rencontre.

Le plus rigolo, c'est qu'une campagne de promotion de la lecture a été réalisée sur le même thème, nous apprend Nosololibros dans un billet intitulé "se fondre dans le livre" :



Apparemment le texte est en portiguais. Je suppute donc qu'il s'agit d'une campagne brésilienne (le blog initial d'où Nosololibros tient l'information vient d'amérique du sud)... mais je peux me tromper.