Une nouvelle option de Google Scholar permet aux usagers de trouver des ressources gratuites pour les articles académiques.

Admettons que vous faites des recherches dans le moteur et qu'un article vous intéresse : malheureusement, le lien vous dirige vers une demande de souscription pour accéder au texte intégral. Et bien si vous revenez dans la liste de recherche et que vous cliquez sur "all x versions" (voir touets les versions de l'article), vous pourrez voir un petit triangle vert signalant les ressources en accès libre.

L'image vous renvoie vers l'article de Google System qui explique cette astuce.

Liberal education Today, d'où je tire cette information, cite un autre blog un peu plus mordant à l'égard des bibliothèques :

synthesize-specialize-mobilize observes:

This is a good example of Google Scholar leveraging the Google web index to provide something you can't get within the research systems that libraries have built and licensed. It's also yet another reminder that libraries and publishers have lost their role sole as provider and intermediary for academic content.

Je ne parlerai pas de perte de place mais plutôt de redéfinition. Il existe de nouveaux outils que l'institution doit savoir utiliser tout à son profit, sans tomber ni dans le rejet pur et simple, ce qui serait suicidaire, ni dans l'adoration béate, ce qui serait tout autant stérile.