On continue cette semaine consacrée aux jeux et jouets avec un détour par les poupées Barbie. Oui, je sais, on pourrait en dire sur cette poupées aux proportions aussi douteuses que plantureuses, mais j'ai découvert récemment que Mattel avait lancé une collection "Pop Culture" dans laquelle on retrouvait des héroïnes de fiction.

Ainsi, retrouve-t-on à l'occasion des 45 ans du film, une Barbie issue des "Oiseaux" d'Alfred Hitchcock. La poupée est habillée d'un tailleur vert pomme et doit faire face à une nuée de trois oiseaux venus lui picorer les yeux. Venant de la société de jouet, l'ensemble peut paraître surprenant, mais la poupée est vraiment réussie à mon sens et puis, une note précise aux parents de faire attention, parce que le film lui-même est interdit aux moins de 13 ans. je ne mets pas de photo, Mattel prohibant leur réutilisation pour quelqu'usage que ce soit.

Du coup je me suis demandé si Mattel s'était inspirée d'autres fictions, notamment romanesques, pour compléter sa collection. C'est effectivement le cas avec toute une série issue du Magicien d'Oz où on retrouve Dorothée, l'épouvantail, le bucheron de fer-blanc, le lion peureux mais aussi Glinda la gentille sorcière ou la méchante sorcière de l'Ouest, à l'occasion cette fois des 70 ans du film (rien à voir avec le roman, il ne faut pas rêver)tandis que surgissent du roman de Lewis Caroll (dont le nom n'apparaît nulle part) le Chapelier fou ou la Reine de coeur.

Dans un autre registre, nous voici en compagnie de personnages fantastiques issus du conte du petit Chaperon rouge, ou d'une moins d'une version sexy de ce dernier, de la mythologie avec la gorgonne Méduse.

Une dernière série s'intéresse aux Comics qui voit la création de super-héroïnes telles que les incontournables Supergirl, Wonder Woman, Black canary et bien sûr Batgirl, qui se cache sous l'identité secrète d'une bibliothécaire.