C'est bientôt le week-end : une petite chanson histoire de se vider la tête qui raconte la découverte d'une bibliothèque par un usager, sur l'air de Head Over Heels de Tears for fears :


via The Vampire librarian qui évoque par la même occasion The Society for Librarians* Who Say "Motherfucker" : une sorte de défouloir pour bibliothécaires qui en ont marre de leurs usagers ou de leur supérieur.

Je ne sais pas pourquoi, mais quelque chose me dit que si on l'importait, le concept fairait un malheur ! Il y a d'ailleurs déjà près de 1500 inscrits dans le groupe outre-atlantique !

For all of those times when the gatekeepers of the world's knowledge are called upon, in their professional capacity, to use the word "motherfucker." Or at least to seriously consider it.

(...) Finally, what happens at the SLWSM STAYS at the SLWSM. If you discover a colleague expressing themselves here, kindly don't use it against them, or someone will drop a really large book on your foot.