Je suis tombé dessus un peu par hasard, mais il semblerait que le service de partage de signets en ligne et d'ajout d'annotations, Diigo (signifiant “Digest of Internet Information, Groups and Other stuff"), soit dit en passant de plus en plus apprécié de la petite communauté des biblioblogueurs, que Diigo donc ait racheté récemment son concurrent Furl.

L'information a paru sur le site TechCrunch, qui explique que LookSmart, précédent propriétaire de Furl, revendrait ainsi un service qui s'éloignait de son coeur d'activité.

Furl et Diigo permettent tous deux aux internautes de sauvegarder des pages web, des parties de pages, de les annoter et de les partager avec d'autres usagers, un peu comme ce que propose Delicious. On peut dès lors considérer que Diigo acquiert là un concurrent alors même qu'il s'apprêterait à lancer sa plateforme Diigo 4.0, censée renforcer les fonctionnalités du service.