C'est @Gaelos qui nous en a donné l'info hier via  Twitter.

Il semble que les étudiants ne sachent plus quoi inventer pour finir l'année en beauté sur les campus américains et l'une des tendances actuelles serait de profiter des paisibles espaces de la bibliothèque pour organiser un flash-mob ou une rave. L'organisation, rapide et efficace se fait via les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter.

De nombreux établissements se sont ainsi fait prendre par surprise comme ce fut le cas à la BU de Chattanooga dans le Tennessee en avril dernier, mais aussi à l'Université du Kentucky ou encore l'Université de Caroline du Nord, Chapel Hill. A ceci près que dans le premier exemple, la police du campus s'est décidée à disperser les manifestants à la matraque (l'article propose une vidéo de l'événement). 

Sur YouTube, des étudiants de la James Madison University ont posté il y a quelques jours une autre vidéo d'une rave organisée dans leur BU rassemblant des centaines de personnes et obligeant les vigiles à fermer les portes dans une vaine tentative de maîtrise de la situation. Ceci dit, il semblerait que tout soit revenu à la normale au bout d'une demi-heure/une heure de fiesta. 

Ces rassemblements ne sont pas toujours aussi bruyants. Regardez cette vidéo tournée le 23 novembre dernier au Carslton College. Elle montre un rassemblement entièrement silencieux, bibliothèque oblige, l'ensemble des participants dansant sur une musique diffusée dans leurs baladeurs et autres lecteurs MP3. Une danse à dire vrai entrée dans les moeurs et les traditions de l'établissement, puisqu'une photo de l'événement parue sur le profil du College, sur Facebook, est sous-titrée : "Silent Dance Party, one of Carleton's newer finals-week traditions."

Une façon comme une autre de déstresser à l'arrivée des examens de fin d'année.

(J'aimerais bien voir ça dans mon établissement :D )

source : LibraryJournal