En France, pour devenir un personnel de bibliothèque, il faut être fonctionnaire. J'avais déjà rédigé un billet sur le sujet il y a quelques années. Mais saviez-vous que vous pouviez aussi passer d'autres concours, être toujours fonctionnaire non plus national mais européen ?


Drapeaux européens, commission européenne, Bruxelles /
source : Xavier Häpe sur FlickR sous licence BY-NC

Les institutions européennes emploient différentes catégories de personnel et, comme pour l'administration française, vous pouvez devenir fonctionnaire titulaire, agent temporaire (non-fonctionnaire) ou contractuel. Je vais me concentrer ce soir sur les fonctionnaires titulaires.

1. fonctionnaires européens

Les fonctionnaires européens donc peuvent avoir deux statut : administrateur (AD) ou assistant (AST). Voici ce qu'en dit le site de l'EPSO, l'Office européen de sélection du personnel, un organisme européen créé en 2003 pour fournir un service professionnel de sélection du personnel pour le compte des institutions de l’Union européenne :

Les administrateurs élaborent les politiques, procèdent à la mise en œuvre de la législation européenne et exercent des activités d'analyse et de conseil. Un administrateur peut être amené à jouer un rôle clé dans les processus législatif et budgétaire de l'UE, à coordonner les grandes lignes politiques ou économiques des États membres, à participer à des négociations commerciales avec les pays tiers ou à représenter les institutions lors de conférences internationales. Il pourra également contrôler les flottes de pêche des États membres, élaborer ou gérer un programme spécifique de recherche scientifique, rédiger une décision de la Cour de justice des Communautés européennes ou du Médiateur européen, etc. Nous offrons des perspectives de carrières d'une grande diversité aux titulaires d'un diplôme universitaire (administration, droit, finance, économie, communication, sciences, etc.).

Les assistants ont généralement pour mission d'assister (secrétariat, tâches administratives et financières, communication, élaboration et mise en œuvre des politiques). Ils jouent également un rôle important dans la gestion interne des institutions, notamment dans les domaines budgétaire et financier, ainsi que dans la gestion du personnel, l'informatique et la documentation.

Quatre types de profils sont proposés dans les concours et, outre ces profils d'administrateurs et assistants, les concours proposent deux autres grands profils : ceux de linguistes (traducteurs et interprètes) et ceux de ce qu'ils appellent les "profils spécialisés" parmi lesquels on retrouve des chercheurs, inspecteurs nucléaires, infirmiers ou professionnels de l'information.

2. Conditions de recrutement

Sans surprise, pour postuler à un concours de recrutement afin de devenir fonctionnaire européen, le candidat doit :

  • être ressortissant d'un État membre de l’Union européenne;
  • jouir de tous ses droits civiques;
  • être en position régulière au regard de ses obligations militaires;
  • posséder une connaissance approfondie d'une des langues officielles de l'Union européenne et une connaissance satisfaisante d'une autre de ces langues.

En outre, les candidats doivent satisfaire aux exigences spécifiques précisées dans l'avis de concours en ce qui concerne les compétences et, le cas échéant, l'expérience professionnelle. Les exigences minimales en matière de formation varient selon le poste à pourvoir. En général, un diplôme universitaire de niveau BAC+3 (licence) ou BAC+4 (Maîtrise ou Master) est exigé pour les fonctions de niveau «administrateur». Une expérience professionnelle adéquate peut être requise dans certains cas. 

3. Les étapes des concours

Avant toute chose, vous trouverez en ligne un Guide applicable aux concours généraux (pdf) et une brochure explicative (pdf).

Depuis 2010, les concours ont changé et sont devenus plus rapides. La procédure comporte moins d'étapes tandis que les épreuves ont été revues qui évaluent les compétences et connaissances professionnelles spécifiques aux concours visé ainsi que des compétences dites de base (analyse et résolution de problèmes, communication, qualité et résultats, apprentissage et développement, hiérarchisation des priorités et organisation, persévérance et travail d'équipe - le guide ci-dessus explique en page 3 ce qui est entendu derrière ces fameuses compétences). La fonction d'administrateur requiert une compétence supplémentaire d'encadrement.

Le site de l"EPSO décrit ainsi le déroulement des opérations :

Les personnes souhaitant participer à une procédure de sélection doivent remplir un formulaire de candidature en ligne et le soumettre à EPSO avant la date de clôture des inscriptions. Ces candidatures ne doivent pas être considérées à la légère: remplir ne serait-ce que le formulaire d'inscription exige déjà un certain temps.

La nouvelle procédure de sélection comprendra deux étapes: les tests d'admission informatisés, organisés dans les États membres (et dans certains pays hors de l'UE), et la phase d'évaluation à Bruxelles. Le détail de chaque concours sera publié sur ce site web et au Journal officiel de l'Union européenne .

Les candidats réussissant la phase d'évaluation seront inscrits sur une «liste de réserve». Ce terme désigne une base de données accessible aux institutions européennes souhaitant recruter des collaborateurs qui ont réussi les procédures de sélection.

Tous les participants pourront, s'ils le souhaitent, recevoir une évaluation de leur performance.

Cette liste de réserve conserve les noms des participants pendant un an pour les profils les plus courants, jusqu'à l'organisation d'un prochain concours. En ce qui concerne les autres profils, la fréquence d'organisation devrait être de trois ans. 

Ainsi la première étape propose des tests d'admission informatisés (mode d'emploi en ligne). Ces derniers portent sur l'évaluation des compétences et évaluent les capacités cognitives (raisonnement verbal, numérique et abstrait) et la capacité de jugement dans des épreuves de mise en situation, ainsi que les compétences professionnelles et linguistiques, en fonction du profil recherché.

Dans la phase d'évaluation, l'accent est mis sur l'évaluation des compétences liées au poste plutôt que sur les connaissances théoriques. Sur la base d'un cadre de compétences étendu, des exercices seront sélectionnés pour évaluer les compétences souhaitées. Chaque compétence sera évaluée au moins deux fois. Cette phase comprendra une demi-journée ou une journée complète d'épreuves, selon le type de concours. Cette phase consiste en des tests écrit (étude de cas) et oraux (entretien structuré, exercice de groupe)

Bien sûr, vous devrez faire montre d'une maîtrise ou de la compréhension de plusieurs langues, les épreuves se déroulant dans la deuxième langue choisie (allemand, anglais ou français).

4. Les postes ouverts

Les postes ouverts au concours paraissent dans le Journal officiel de l'Union Européenne. Et c'est justement le cas de postes de bibliothécaires !

Au JO UE du 29 avril 2010 est paru l'ouverture du concours EPSO/AD/178/10 — Bibliothéconomie/Sciences de l'information annonçant l'ouverture de 19 postes de bibliothécaires, dont un de bibliothécaire-juriste. Le profil recherché est décrit en page 7sq qui précise :

De manière générale, les administrateurs dans le domaine de la bibliothéconomie/des sciences de l'information ont pour
fonction de gérer et de fournir des services d'information professionnels.
Il est important de souligner que ce concours ne vise pas à recruter des spécialistes des technologies de l'information (IT),
des archivistes ou des documentalistes/gestionnaires de documents.

Vous avez jusqu'au 28 mai pour vous décider.

CONCOURS GÉNÉRAL EPSO/AD/178-182/10

ADMINISTRATEURS dans les domaines suivants:

EPSO/AD/178/10 – Bibliothéconomie / Sciences de l'information
EPSO/AD/179/10 – Audiovisuel

Grade: AD 5

Date de publication: 29.04.2010

Date limite pour l'inscription électronique: 28.05.2010 à 12h00 (midi), heure de Bruxelles
Citoyens de l'UE 27

Alors, qui est tenté ?