Dans mon agrégateur il y a Senbibdoc.

Senbibdoc est le blog professionnel d'Antonin Benoît Diouf, conservateur à la bibliothèque centrale de l'Université Gaston Berger (compte Facebook) de Saint-Louis au Sénégal, qui fête cette année ses vingt ans où il exerce la responsabilité de Chef du service acquisitions-traitement. Ce genre de blog professionnel francophone venant d'Afrique est suffisamment notable pour être signalé mais en l'occurence je voulais m'appuyer sur la dernière note parue qui essaie de faire le point sur "quelques bibliothèques numériques sénégalaises.

L'auteur y présente six bibliothèques numériques qui sont autant d'entrepôts institutionnel  d'archives ouvertes pour les chercheurs. Des réalisations qui s'appuient sur des des logiciels libres (Greenstone et DSpace), le tout regroupé au sein d'un Portail national "Système d’information scientifique et technique (SIST)", un projet de coopération du ministère français des Affaires étrangères lancé en 2003 dans douze pays qui vise à désenclaver la recherche africaine, à promouvoir une dynamique de l’expertise et à mettre la science africaine au service du développement durable :

SIST se décline en trois volets :

  • la mise en place d’un système d’information dans chaque pays partenaire du projet,
  • la création de réseaux d’expertise sur des thèmes prioritaires,
  • la formations et transferts d’expertise.

Ce portail s’adresse aux chercheurs, aux laboratoires, aux enseignants et aux universités et favorise l’accès aux informations produites en Afrique et sur les autres continents, la diffusion de leurs recherches, la constitution d’équipes scientifiques sur des thématiques communes.