J'en ai parlé cet automne : le site Ask.com a fermé l'agrégateur Bloglines le 1er novembre dernier. Ça m'a fait bizarre puisque c'était celui auquel je m'étais attaché depuis 2005 mais je dois confesser commencer à m'habituer à Google Reader. 

Certaines fonctionnalités de Google Reader me semblent cependant toujours un peu opaques. Le suivi d'activité, l'exploration notamment. J'ai mis plusieurs jours à comprendre comment on pouvait créer un dossier et je ne comprends pas comment sauvegarder un billet. Mais probablement que la fonctionnalité est inutile si l'agrégateur conserve toujours l'ensemble des billets des flux.

1. Bloglines ressuscité

Mais voilà que Bloglines rescucite ou, plus précisément, se voit transformé par un nouvel hébergeur : MerchantCircle qui se propose de permettre au service de continuer voire, lui offre de nouvelles fonctionnalités. Que de rebondissements.

la migration est aisée et se déroule automatiquement. Il suffit de se connecter avec son compte Bloglines et d'accepter les nouveaux Terms of Service bien sûr. Les flux sont alors migrés automatiquement, le logiciel signalant par ailleurs les flux posant problème (anciens flux qui ne sont plus alimentés depuis pas mal de temps par exemples, flux redondants etc...) et vous propose de les ajouter manuellement. L'occasion peut-être aussi de faire du tri. Je dis cela pour moi aussi qui doit gérer bien plus de deux cents flux rangés dans une quinzaine de dossiers différents. 

2. Quelles nouveautés ?

On évoquait donc de nouvelles fonctionnalités liées à cette migration.

Dans un premier temps, l'apparence du nouveau Bloglines demeure peu ou prou identique à ce qu'elle était. Une liste des flux dans une colonne de gauche et le contenu même du flux au centre de la page, ce qu'ils appellent la "vue lecteur". On peut lire les flux tout de suite, les marquer pour les lire ultérieurement voire, les billets récemment lus sont archivés quelque part pour pouvoir y revenir facilement. J'aime bien cette nouvelle fonctionnalité. Au sein d'un même flux, les billets ou items sont consultables sous forme de liste simple (source, titre, date). Les flux sont classés ensuite par ordre antéchronologique dans la liste, le logiciel mettant ainsi en exergue les flux récents. Une autre forme de lecture est une liste dite étendue où l'on accède directement au contenu même du flux ou enfin sous forme de mosaïque, chaque item correspondant à une mini capture d'écran et permettant d'avoir une vue d'ensemble de l'ensemble de ses flux. Une fonctionnalité à creuser.

Comme dans G. Reader, il est possible de n'afficher que les flux non lus ou l'ensemble des items de chaque flux. 

Une autre vue principale de l'ensemble de son agrégateur est la vue dite "Vue widgets". En gros, l'apparence de l'agrégateur est celle d'une page Netvibes, avec qui manifestement ils ont passé un accord, où chacun de ses dossiers constitue un onglet et où chaque flux est un widget. Dans un vue comme dans l'autre, les dossiers, les flux peuvent être facilement changés de place avec un simple glisser-déposer.Encore une fois, au sein de chaque flux, il est possible de voir le site, marquer tous les items comme lus ou non lus, bref, gérer ses abonnements.

Comme pour Netvibes, il est possible de gérer une page privée et une page publique. Cette page publique est, comme son nom l'indique, visible par tous.Elle permet de gérer son profil, utiliser l'écosystem de Netvibes pour ajouter des widgets, permettre aux autres utilisateurs de souscrire à vos flux et de parcourir ces derniers. Je n'ai pas essayé de fusionner mes deux comptes bloglines et netvibes mais si c'est possible (peut-être par import OPML) ce pourrait être pratique dans certains cas.

Un bouton en haut à droite d' "options" permet de mieux gérer les paramètres d'affichage, de recherche, de module, de performance, ou de gérer la langue de l'interface pour que l'ensemble apparaisse en français. 

Par contre des fonctionnalités ont disparues comme les souscriptions par mail ou les alertes notifiers. Mais apparemments elles étaient peu utilisées. 

Enfin, le nouveau bloglines souligne une meilleure interopérablilité des flux avec Facebook et Twitter pour en signaler l'intérêt auprès de ses amis.

Alors, revenir vers Bloglines ? Pourquoi pas, à voir...