J'ai déjà fait part de mon scepticisme, du moins de la réserve, pour une utilisation professionnelle de services de géolocalisation comme Foursquare.

Ce n'est pas le cas évidemment outre-atlantique où les bibliothèques dépendent peut-être plus de mécènes et de fonds privés que dans l'hexagone. Il faut montrer que la bibliothèque est utile, est réellement cette agora moderne tant promise. Et pour ce faire, il faut se mettre en avant, créer le buzz autour de soi.

1. Foursquare

Foursquare par son côté ludique et ses possibilités promotionnelles semble un outils intéressant pour répondre à ces besoins. De fait, la New York Public Library vient d'annoncer un partenariat inédit avec le site social.

En soi, ce n'est pas si étonnant. De grandes marques avaient déjà investi Foursquare et proposé des récompenses aux usagers qui s'identifieraient comme fréquentant les magasins ou les bibliothèques. Les fans les plus assidus en effet peuvent se voir récompensés de leur fidélité par une promotion quelconque (au risque de frôler le ridicule). Aux États-Unis notamment, les grandes conférences professionnelles se sont vues attribuer un badge permettant de souligner les visites et de récompenser le "maire" virtuel par un prix quelconque.

2. à la NYPL

Et à la New York Public Library alors ? Le partenariat se place dans une politique de communication plus large autour de la célébration du centenaire de la bibliothèque. Il sera désormais possible aux usagers de débloquer un badge spécial « Find the Future Centennial » annonçant les festivités en s'identifiant dans l'une des bibliothèques du réseau, dans le Bronx, à Staten Island ou à Manhattan. Mais la création d'un badge ne justifie pas à elle-seule d'un partenariat.

De fait, les usagers qui obtiendront le badge se verront offrir un abonnement premium d'un an et des avantages spéciaux tandis que les fameux "maires" se verront proposer des billets pour les événements "LIVE from NYPL" ou des visites privées des locaux interdits aux publics du Département des cartes.

3. Dans un cadre plus large

L'ensemble rentre dans un cadre plus large de promotion de l'établissement. Ainsi la bibliothèque organise-t-elle un jeu grandeur nature dans ses propres locaux pour 500 personnes la nuit du 20 mai prochain intitulé "Find the future". A partir de ressources qui ont inspiré l'humanité, ces personnes essaieront de réécrire le monde et de changer monde.

Je suis horriblement jaloux :)