Un article signalé sur twitter par @Bibliomancienne.

Vous connaissiez les bibliothèques de plage l'été, voici la bibliothèque au parc. A dire vrai, cette initiative n'est probablement pas isolée (et je me souviens dans une vie antérieure où je travaillais en municipale que la bibliothèque donnait sur un parc et que nous en profitions pour faire venir les usagers et aller à leur rencontre) (voir ici à Bergerac une promenade littéraire). Il me semble néanmoins important de signaler ce genre de propositions. 

Voici donc la bibliothèque de Columbus, sobrement appelée la Columbus Metropolitan Library qui va annexer une partie d'un parc voisin pour en faire une terrasse de lecture. Vous pourrez y venir flâner, vous reposer sur un banc à l'ombre des arbres centenaires (ou pas, mais ça fait plus romantique de les décrire comme ça), feuilleter un ouvrage proposé sur les étagères, voire jouer avec votre dispositif mobile favori : la zone étant couverte en wi-fi [waï-Faï à l'anglo-saxonne]. Les usagers alors se connecteront directement au site de la bibliothèque à partir duquel la navigation sera complètement libre. Quant aux ouvrages, il s'agira de livres originellement destinés à être sortis des collections donc des ouvrages dont la perte ou le vol serait moindre pour l'établissement.

L'événement, qui débutera fin mai, sera entouré de tout un programme d'animations proposées par le club de lectures local, The Columbus library's summer reading club, notamment en lien avec l'équipe du bibliobus. Un partenariat a même été monté avec les équipes sportives de l'université Ohio State University pour promouvoir la lecture, et proposer des "celebrity story time", des lectures réalisées par les athlètes et les entraineurs des équipes locales.

Sur l'image, l'exemple de la New York Public Library qui installe depuis 1935 une salle de lecture en plein air au Bryant Park derrière la bibliothèque. Il s'agissait initialement de toucher un public de chômeurs. Aujourd'hui la bibliothèque propose 700 livres et 300 revues.