La nouvelle bibliothèque de Birmingham vient d'ouvrir ses portes quelque deux ans avant la date prévue... dans l'univers virtuel de Second Life.

La ville de Birmingham
prévoit la construction d'une nouvelle bibliothèque. Le projet est déjà bien avancé et l'ouverture officielle du nouvel équipement est attendu pour 2013. Mais alors que certaines bibliothèques accompagnent ces projets de construction d'un blog et d'un album sur un site de partage de photos comme FlickR, nos collègues outre-manche proposent une démarche inédite : la nouvelle bibliothèque a été recrée, telle qu'elle ouvrira, en 3D sur l'univers virtuel de Second Life permettant ainsi aux usagers et aux équipes appelées à y travailler de découvrir les lieux et de laisser leurs commentaires.



C'est donc suite à un partenariat passé avec la Mairie que la société spécialisée Daden Limited a pu recréer l'établissement à partir des plans d'architecte. Mais la société est allée plus loin qui a également mis un entrepôt de mobilier à disposition des bibliothécaires afin de leur permettre de se rendre compte par eux-même le rendu de telle couleur ou de tel mobilier. Pour cela, une équipe de bibliothécaires a été spécialement formée sur l'appréhension, la modification et la construction de l'environnement dans un univers virtuel.

Les usagers quant à eux devraient être capables de visiter les différentes salles avec un guide automatique, laisser des commentaires sur des "posts-it" 3D dans des zones bien définies et découvrir plusieurs configurations possibles d'une même pièce en cliquant sur un bouton spécial. Les commentaires sont automatiquement archivés dans une base de données et, plus tard, d'autres visiteurs peuvent voter (likes/dislikes) pour leurs propositions préférées.

"Virtual worlds are all about community, collaboration and the social aspects of an activity whereas the web which is typically about the informational and transactional aspects. With a virtual world model people can begin to understand what a building or space will be like and share their experiences with others - something quite different to watching a video fly through of a development," notes Soulla Stylianou, Daden's Client Director.

précise le communiqué de presse officiel.

Effectivement, l'expérience peut être extraordinaire et c'est une idée très riche que d'utiliser le biais des univers virtuels pour promouvoir et surtout impliquer les usagers mêmes dans l'ouverture d'un nouvel équipement.

Daden est allé plus loin qui a placé des senseurs dans la bibliothèque virtuel enregistrant les parcours des visiteurs, offrant ainsi aux bibliothécaires des indices sur l'utilisation et l'appropriation future des lieux. Reste que tous les usagers n'ont pas d'avatar sur Second Life et, du coup, je me demande si les collègues recueilleront suffisamment de données pour établir des diagnostics pertinents.

Le blog Betterverse, qui s'intéresse à la présence des non-profit organisations dans les mondes virtuels précise que ce n'est pas la première fois, bien sûr, que des équipements sont ainsi proposés au public. EN 2006, un "3d wiki" avait ainsi été proposé sur Second Life pour recueillir l'avis des New Yorkais sur la construction d'un parc dans le Queens et, la même année, une chaîne d'hôtel avait ouvert un hôtel virtuel à découvrir in world. Plus récemment, en 2010, une réplique de la nouvelle école de commerce de l'Université Rutgers était construite dans Second Life mais aussi sur OpenSim, son équivalent open source, pour permettre aux étudiants et aux membres de l'équipe pédagogique de découvrir les lieux avant la fin des travaux.

Si vous avez un avatar, vous pouvez visiter la bibliothèque à ces coordonnées (145/126/35), sinon, vous trouverez une vidéo de présentation en ligne sur YouTube. Le projet y apparaît vraiment enthousiasmant.