Cet été, quatre universités et bibliothèques ont rejoint leOrphan Work project. Le projet des œuvres orphelines.

Les responsables des Universités de Cornell, Duke, Emory et Johns Hopkins ont ainsi annoncé conjointement qu'ils allaient numériser et rendre accessible pour leur communauté éducative le texte intégra de milliers d'"œuvres orphelines", ces ouvrages encore sous droits mais dont les ayants-droits n'ont pu être identifiés. Ils rejoignent ainsi d'autres grands établissements américains comme les Universités du Michigan, du Wisconsin, et de Floride au sein du Orphan Work project, dont l'objectif est d'identifier les œuvres orphelines qui ont été numérisés et archivés dans la bibliothèque numérique du HathiTrust. La communauté HathiTrust regroupe plus de soixante grandes institutions de recherche travaillant à partager, archiver et préserver leurs collections de livres numérisés et de revues (site mobile).

Actuellement, ces 9 millions de volumes numérisés sont détenus par le HathiTrust. Personne ne sait exactement combien d'entre eux sont orphelins, mais John Wilkin, le directeur de ce regroupement estime que cela pourrait concerner la moitié des titres.

Seuls les ouvrages effectivement identifiés comme orphelins et possédés au format papier par les institutions seront accessibles via le site HathiTrust. Ils ne seront accessibles aux membres de leurs communautés respectives par authentification.