L'Association des Bibliothécaires de France vient de donner son accord à la création d'un groupe de travail autour du thème "Bibliothèques, construction de soi et lutte contre les stéréotypes".

Ce groupe propose déjà un blog d'échanges et de réflexion, un compte twitter pour la diffusion des billets et une adresse mail générique pour le contacter.

Fonctionnement de l'ABF

Parenthèse sur le fonctionnement de l'association : selon ses statuts, l'ABF est administrée par un Conseil national qui regroupe les président-e-s de chacun des groupes régionaux. Ce Conseil définit la politique de l’association, programme et contrôle les activités et la gestion de l’association et se voit présidé par le président de l’association. Entre les réunions, c'est un bureau national élu parmi les membres du Conseil qui coordonne les orientations politiques et la gestion de l’association.

Pour répondre de manière plus efficace aux missions que s'est donnée l'association, sont créées au niveau national des groupes de travail et des commissions censés prendre en charge les études correspondantes, mettre en œuvre des actions spécifiques, conseiller l’association dans leur domaine de compétence et de constituer au plan national des pôles d’expertise permettant à l’association de faire valoir ses compétences dans différentes instances (art.8 du règlement intérieur). Je ne suis pas très au fait de la différence sémantique entre groupes et commissions mais il semble que les secondes disposent d'une assise et d'une prégnance plus importante au sein de l'association. 

Actuellement, d'après le site internet, les commissions proposées sont les commissions

et les groupes de travail

auxquels donc vient s'ajouter le nouveau sur la construction de l'individu.

Si jamais une de ces thématiques devait vous intéresser, n'hésitez pas à en contacter les membres. Ils seront toujours ravis de vous accueillir et d'échanger avec vous.

Fernand Léger - La lecture

Création du groupe de travail "Bibliothèques, construction de soi et lutte contre les stéréotypes"

C'est donc récemment qu'une partie des membres de l'association a souhaité constituer un groupe de travail autour des questions de la construction de l'individu.

A la suite des travaux de chercheurs sur l'inclusion et le rôle de la lecture dans la construction de l'identité, il a semblé important en effet de réfléchir sur la façon dont les collections, les animations, les espaces, les services, les missions proposés pouvaient participer de cette construction.

Cet engagement s'oriente selon deux axes majeurs : la construction de son identité pour un individu, ce que le groupe résume dans un à-propos sous les lignes :

La bibliothèque en tant qu’institution culturelle et plus encore, les bibliothécaires en tant que médiateurs du livre et de l’information, en tant que passeurs de culture, ont réellement un rôle à jouer dans la construction de l’individu en lui donnant accès à des collections et des espaces en lesquels il peut interroger, construire et affirmer ce qu’il est, ce qu’il souhaite être, ce qu’il se pense être.

et, au-delà, la lutte contre les stéréotypes pour changer les représentations :

Accompagner l’expression des minorités doit permettre également de lutter contre les stéréotypes en favorisant des rencontres et, sinon créer des prises de consciences, du moins faciliter la prise en compte de la différence. L’enjeu devient de mettre en exergue les minorités afin de créer la surprise, de proposer tours et détours aux rencontres inattendues et d’encourager le dialogue.

Le groupe souhaite ainsi s'intéresser plus précisément à trois grands axes :

  • le multiculturalisme,
  • les questions de genres (rapports hommes/femmes mais aussi masculins/féminins),
  • l’orientation sexuelle et sentimentale.

Et concrètement ?

Pour parvenir à ce résultat, le groupe à mis en place plusieurs outils dont un blog, un compte twitter et une adresse mail générique pour le contacter.

En effet, il existe déjà de nombreuses initiatives et expériences tant en France qu'à l'étranger autour des questions liées à l'inclusion, au multiculturalisme, au genre ou à l'orientation sexuelle, notamment dans les sections jeunesse qui s'accompagnent par ce biais le public adolescent (cf. la bibliographie proposée par le réseau des BM de Metz : Lectures en tout genre), mais pas uniquement. On peut citer ici le très intéressant Point G, centre de ressources sur le Genre proposé par la Bm de Lyon.

Il s'agira donc de proposer par le biais du blog un espace de veille et de réflexion, mettant au jour les initiatives des établissements, des recensions sur les travaux de chercheurs spécialisés dans ces questions (comment ne pas citer les travaux de Michèle Petit sur la construction de l'identité par la lecture ?), des comptes-rendus de journées d'études et proposant des bibliographies.

L'idée est également de faire le lien avec des initiatives et des groupes similaires internationaux, de travailler en coopération avec d'autres groupes professionnels sur ces questions, et les autres commissions et groupes de réflexion de l'association.

Il s'agira enfin de proposer une conférence sur ce sujet au prochain congrès de l'association qui se déroulera du 7 au 9 juin 2012 à l'Espace Paris-Est-Montreuil, sur le thème "La bibliothèque, une affaire publique".

Pour l'instant, nous ne sommes pas nombreux à nous être organisé autour de ces questions, aussi n'hésitez pas à écrire au groupe pour en savoir plus et éventuellement participer.