J'évoquais il y a deux jours le projet m-Library qui se veut un projet d'étude collaboratif entre les bibliothèques universitaires des Higlands (the University of the Highlands Islands (UHI)) et d’Édimbourg (Edinburgh Napier University). Coordonné par le SLIC, le Scottish Library and Information Council, ce projet s'est penché sur la mise en œuvre de services mobiles dans les bibliothèques universitaires du Royaume-Uni et leurs utilisations effectives par les étudiants.

L'enquête s'est déroulée sous forme de sondage électronique accessible à partir du site web de l'université et de la bibliothèque en novembre 2010 interrogeant les étudiants des deux universités partenaires et de ceux d'une troisième université : la Queen Margaret University. Environ 1.000 étudiants ont répondu, à 82% undergraduate (en gros Licence), 13% postgraduate taught (en gros Master étude) et 4% postgraduate research (master recherche).

Quelques statistiques sur le taux d'équipement de ces étudiants :

  • Les étudiants ont des équipements récents (81% avaient changé il y a moins de 18 mois)
  • Il y avait très peu de tablettes (seulement 4 de déclarées en 2010)

Usage principal :

  • L'utilisation principale du téléphone est, dans l'ordre : envoi de SMS, passer des coups de fil, naviguer sur internet.
  • 44% des étudiants affirment naviguer sur internet au moins une fois par jour à partir de leur téléphone
  • 5% s'en servent pour lire des livres électroniques, 10% pour lire des quotidiens.

Parmi les étudiants non équipés :

  • 21% avaient l'intention d'acheter un smartphone dans les 6 prochain mois et 31 s'équiperait éventuellement.

parmi les étudiants disposant d'un accès internet :

  • 42% avaient un forfait proposant un accès illimité à internet (aujourd'hui apparemment limité).
  • 63% avaient téléchargé des applications
  • 82% ne connaissaient pas les QR Codes
  • 8% avaient un lecteur de QR Code comme application

Concernant la bibliothèque :

  • 15% s'étaient déjà servi de leur téléphone pour naviguer sur le site de la bibliothèque
  • 90% seraient désireux d'utiliser des services sur mobile.
  • Ils attendent d'un site  mobile de bibliothèque des services plutôt pratiques dont principalement la possibilité de renouveler ses documents en ligne, de consulter le catalogue et de recevoir des rappels par SMS au moment de rendre les emprunts (et éviter ainsi d'éventuelles amendes).