A votre avis, comment se seraient débrouillés ces bons Alfred Tate et Jean-Pierre Stevens, s'il avaient eut Facebook ou Twitter comme client ? C'est à cette question que tente de répondre une agence de communication brésilienne, Moma Propaganda, en proposant les affiches publicitaires des principaux réseaux sociaux, comme si ceux-ci avaient existé dans les années 50 ou 60.