A Manille, un homme a tenté d'ouvrir sa bibliothèque au public. Hernando Guanlo est un tel passionné de lecture qu'il a spontanément installé sa bibliothèque personnelle, relativement conséquente, sur le trottoir devant chez pour, dit-il, développer la joie de lire au sein de sa communauté.

Son fonctionnement est très simple : les passants peuvent prendre autant de livres qu'ils souhaitent pour la durée qu'ils veulent, même de façon permanente. "La seule règle, est qu'il n'y a pas de règle". On pourrait croire que l'initiative allait être vite prise de court, faute de titres à proposer mais c'est en fait tout le contraire qui s'est produit et, depuis douze ans que l'initiative perdure, la collection n'a eu de cesse de croître, grâce aux dons des usagers.

"It seems to me that the books are speaking to me. That's why it multiplies like that," he says with a smile. "The books are telling me they want to be read… they want to be passed around."

Au début, en 2000, Hernando ne proposait qu'une centaine de titre issus de sa collection personnelle et d'autres hérités de ses parents. Ce sont eux, d'ailleurs, qui lui auraient transmis ce plaisir de lire et c'est suite à leur décès qu'il a eut envie de partager cette passion, pour honorer leur mémoire. L'idée était simplement partager ces lectures, de voir si les gens allaient s'en emparer, les emprunter. Non seulement ce fut le cas, mais en plus ils les rendaient avec de nouveaux titres qu'il convenait ensuite d'ajouter à la collection.

Aujourd'hui, notre homme ne sait pas de combien de titre il dispose exactement. Les exemplaires sont partout, dans les pièces, le salon, le garage, tout autour des murs. 

Un modèle qui fonctionne bien aux Philippines notamment où les habitants ont un accès limités aux livres et à la lecture à cause du faible maillage des bibliothèques publiques et des prix élevés des ouvrages.

Du coup, notre bibliothécaire local est allé plus loin et pars désormais à la rencontre des communautés les plus défavorisées à bord de son "Book Bike" sur lequel il entasse des piles de livres à distribuer et encourage l'ouverture d'autres bibliothèques citoyennes en dehors de Manille.

Hernando explique sa démarche de la façon suivante :

"You don't do justice to these books if you put them in a cabinet or a box," he says.

"A book should be used and reused. It has life, it has a message.

"As a book caretaker, you become a full man."