En faisant un peu de veille professionnelle, je suis tombé sur le site #uklibchat. Apparemment, il s'agirait d'une sorte de liste de discussion professionnelle 2.0 : une à deux fois par mois (habituellement un mardi soir, de 18h30 à 20h30), un groupe de professionnels des bibliothèques se rassemble sur Twitter pour une discussion thématique.

Ces thèmes sont proposés par les participants, inclus dans un agenda accessible à tous via le site #uklibchat et annoncé via twitter la semaine précédent la discussion. Comme la liste des thèmes est en accès libre, tout le monde peut intervenir et proposer un thème qui lui tient à cœur.  Un document est alors ouvert qui reprend le thème annoncé et liste les principales questions qui peuvent se poser de façon à créer un fil directeur au débat (exemple de document). Le jour dit, un membre de l'équipe, anime la discussion, pose des questions et alimente les échanges entre les participants. Toutes les interventions et tous les tweets liés à cette discussion sont regroupés grâce au hashtag correspondant. Bien sûr, une recherche avec le même hashtag permet de simplement suivre les conversations sans participer plus activement.

Le site recommande aux participant d'utiliser des clients Twitter permettant de garder une trace de l'ensemble de la conversation (comme HootSuite ou TweetDeck par exemple) mais, de son côté, il propose également des résumés (soit l'ensemble de ce qui a été dit) et, depuis novembre 2012, des synthèses des discussions, réécrites sous forme d'article, pour rendre l'ensemble plus compréhensible et accessible par les professionnels.

A titre d'information, je redonne les thèmes proposés en 2012 trouvés dans la page des archives de discussions. La prochaine session se tiendra le mardi 05 février 2013 sur les "publications en open-access".

En 2011, on trouve des interventions sur les mobiles en bibliothèque, la gamification, ou encore les livres électroniques. On voit qu'outre-manche, se retrouvent peu ou prou les mêmes problématiques professionnelles. On en trouve d'autres liées au contexte anglo-saxon (activism, probablement lié aux fermetures de bibliothèques ou jobhunting puisque travailler dans les biblitohèques ne relève pas de la fonction publique).

L'équipe de #uklibchat rassemble en tout cinq collègues, apparemment bénévoles et toutes par ailleurs déjà en poste dans des bibliothèques, sur des fonctions plutôt variées (i.e. pas uniquement liées aux nouvelles technologies) et dans des établissements de tous statuts.Il ne me semble pas que cette initiative soit liée à une quelconque association professionnelle mais je peux me tromper. La revue de presse, en revanche, souligne que, pour être récente, l'initiative a été remarquée et que les professionnels s'en sont emparés.

Je trouve cette initiative de proposer des débats sur Twitter vraiment intéressante. Elle redonne à la profession une dimension peut-être un peu perdue depuis l'arrêt de la liste de discussion Biblio-fr (même si, sur la fin, il y avait moins de vrais débats). Peut-être serait-ce une idée pour les associations professionnelles comme l'AbF et son groupe des Hybrides ?