Outre-Atlantique, l'association Urban Librarians Unite (ULU) lutte contre les dégâts environnementaux provoqués par les récents ouragans et tempêtes. Elle a ainsi pu rassembler, par exemple, plus de 20.000 livres pour enfants pour remplacer les collections détruite par l'ouragan Sandy à New York. Et en attendant que les bâtiments eux-mêmes soient de nouveau opérationnels, elle a placé des "boîtes à livres", mini libraries, dans la rue, à l'emplacement des bibliothèques d'arrondissements les plus endommagées.

«Nos mini bibliothèques vont rencontrer les mêmes limites que toute autre petite bibliothèque," affirme ULU sur son site internet. "Elles ne pourront jamais être vues comme une alternatives aux bibliothèques qu'elles remplacent. Elles offrent simplement un peu de réconfort et de secours, en particulier aux enfants et aux familles, et elles rappellent combien les bibliothèques -et leurs bibliothécaires- sont réactifs, attentionnés et rapides pour répondre aux besoins de leurs communautés."

Une initiative qui fait penser aux little free libraries d'un côté, qui essaiment de plus en plus, y compris en France, mais dans des communes moins importantes et d'un autre côté à ce que peut proposer le bouclier bleu en terme de protection des biens culturels et patrimoniaux face aux situations d'urgence.

De son côté, l'association ULU espère proposer également prochainement des Library boxes, un dérivé de PirateBox avec du contenu culturel et informationnel

La LibraryBoxest un outil numérique mobile de distribution de fichiers open-source basé sur du matériel bon marché qui offre un contenu éducatif, social, et tout autre contenu important pour les usagers.

Incidemment, Urban Librarians Unite avait déjà fait parler d'elle récemment en organisant des actions pour sauver la bibliothèque de New York d'importantes coupes budgétaires en organisant une distribution gratuite de livres en mai 2012, une séance de câlins collectifs et une chaîne humaine en mai 2011 ou surtout une Zombie March for libraries (galerie FlickR) en octobre 2010.