Dans son blog "Letters to a young librarian", Jessica Olin, directrice de la bibliothèque universitaire de Robert H. Parker du Wesley College, dans le Delaware, écrivait fin octobre 2012 une liste de dix points auxquels l'école de formation des bibliothécaires ne préparait pas. Cette liste s'adresse aux bibliothécaires qui travaillent dans les services communs de la documentation (ou l'équivalent américain pour être plus exact).

Je ne traduis ici que les intitulés et vous renvoie vers le blog initial pour le riche développement de chaque item :

  1. Les étudiants ne sont pas comme vous au même âge [Undergraduate students are not you at that age]
  2. Chaque établissement ou université a sa propre façon de travailler avec ses bibliothécaires [Every college/university has its own way of treating librarians].
  3. Pour la plupart des étudiants, demander l'aide du bibliothécaire est une solution de dernier recours [For most students, asking a librarian for help is a last resort].
  4. "On a déjà essayé cette solution en 1987 et elle n'avait pas marché alors, donc elle ne marchera pas non plus aujourd'hui" ["We tried that before in 1987, and it didn't work then, so it won't work now"].
  5. Les étudiants ne savent pas s'orienter dans les rayonnages [Students don't know how to find a book in the stacks]. 
  6. Chaque bibliothèque développe ses collections de manière complètement différente [Collection development is done differently in every library]. 
  7. Le personnel de l'Université peut devenir votre meilleur ami comme votre pire ennemi [Members of the faculty can be your best friends, or your worst enemies]. 
  8. Le personnel de la bibliothèque n'a pas toujours son mot à dire sur l'occupation des locaux de la bibliothèque [The library (the department) is not always in charge of how the library (the space) is used]. 
  9. Il y aura des relations sexuelles dans les locaux [Sex will happen in your library].
  10. Vous allez passer bien plus de temps en réunions que vous ne l'imaginez [You will spend more time in meetings than you can imagine].

Ce billet était en fait un complément ou une réponse à un précédent billet, publié sur le même blog par Eric S. Riley responsable d'une bibliothèque du réseau de Washington D.C., et listant cette fois ces mêmes dix items adaptés aux bibliothèques municipales. Les items semblent alors un peu plus surprenants :

  1. Nettoyer les locaux [Janitorial Work] : entre le vomi du petit, les plantes renversées, les traces sur les murs, les toilettes bouchées...
  2. Les usagers avec des problèmes psychologiques [Mental Illness]
  3. Les usagers malades ou qui ont des problèmes de santé/ de propreté [Public Health]
  4. Les bénévoles dans les associations qui peuvent être vos fidèles alliés comme vos pires ennemis [Activism]
  5. Les petites plaintes du quotidien [Complaints] (l'ordi est trop lent, les enfants qui font du bruit...)
  6. Des amendes de retard exorbitantes [Exorbitant Fines]
  7. Des scènes de sexe [Sexual Situations]
  8. Le vandalisme [Vandalism]
  9. Des parents beaucoup trop laxistes ou à l'inverse qui battent presque leurs enfants [Parent/Child Discipline]
  10. De la violence [Violence]: guerre de gangs, empoignades, vols...
Et vous, qu'auriez-vous ajouté à cette liste ?