Vous le savez peut-être, en tout cas, vous devriez en entendre beaucoup parler au fil des prochains mois, mais le congrès international de l'IFLA se tiendra en France, à Lyon, du 16 au 22 août 2014.

L'IFLA, c'est une Fédération internationale d'associations de bibliothèque et de bibliothécaires (International Federation of Library Associations and Institutions - IFLA) dont nous fêterons l'an prochain le 80ème anniversaire. Ses bureaux sont aujourd'hui situés dans les locaux de la bibliothèque royale des Pays-Bas à La Hague. En tant qu'organisation internationale indépendante, la fédération œuvre en faveur d'une valorisation des services de bibliothèque et des valeurs que celles-ci promeuvent : liberté d'information, droit de/à l'information ou encore accès égal à tous.

La France n'avait pas accueilli de congrès de ce genre depuis 1989 et le Congrès de Paris. Il s'agit là vraiment d'une opportunité incroyable de rencontrer plus de 3.500 collègues de 130 nationalités différentes et d'assister pendant une semaine à plus de 600 communications dans vos différents domaines d'intérêt. Mais l'IFLA, ce sont aussi des réunions satellites organisées dans des villes situées à 3 heures de transport maximum, comme celui de l'Association internationale francophone des bibliothécaires et des documentalistes à Limoges tout de suite après le congrès de Lyon, mais également ceux des différentes divisions de la fédération qui profitent de la manifestation pour se rencontrer, comme le groupe des New profesionals, ou la section Rares books and manuscripts.

Le thème de ce congrès lyonnais tourne autour de la notion de confluence. Son slogan officiel est :"Bibliothèques, Citoyenneté, Société : une confluence vers la connaissance". Il s'agit donc de mettre en avant les notions de bibliothèque comme lieu de construction de la connaissance et de la citoyenneté, et de souligner l'importance de la communauté (confluer, créer ensemble). C'est aussi ce que symbolise le logo de l'événement où l'on devine la confluence du Rhône et de la Saône en cette bonne ville de Lyon sur fond noir. 

Actuellement, la manifestation ne dispose pas encore d'un site internet, mais elle anime une page Facebook où sont rassemblées toutes les informations utiles et notamment une brochure de présentation (pdf).

Ne l'ignorons pas, assister à un congrès de cette taille est onéreux : entre 400 et 600 euros mais c'est à mettre en balance avec l'incroyable opportunité en laquelle l'événement consiste (une session en France tous les trente ans quand même et des possibilités d'échanges et de rencontres démultipliées) et il faut souligner également que des facilités de participation sont proposées aux collègues qui se proposeraient comme bénévoles ou comme volontaires. Ce volontariat consiste à donner un peu de son temps en échange d'une entrée offerte au congrès, ce pour des activités d'accueil, de tenues de stand, distribution de casques de traduction, de compte-rendu pour l'IFLA Express, de traduction etc.

En attendant, le Congrès lyonnais sera présenté au prochain congrès de l'Association des bibliothécaires de France qui se tiendra également à Lyon du 7 au 9 juin prochain sur le thème de "La bibliothèque, fabrique du citoyen" et au Congrès de l'IFLA 2013 prévu en août à Singapour.

Et si vous souhaitez apporter votre pierre à la communication autour de l'événement, pourquoi ne pas participer au Tour de France des bibliothèques, une représentation très visuelle et ludique pour promouvoir nos bibliothèques françaises en vue du congrès IFLA 2014 à l'exemple de la photo ci-dessous. Il suffit pour cela simplement de vous prendre en photo avec votre vélo devant votre bibliothèque préférée. Les photos seront ensuite imprimées et épinglées sur une carte de France, affichée lors des congrès de l'ABF 2013, de l'IFLA 2013 et bien sûr de l'IFLA 2014. N'hésitez pas à diffuser ce message autour de vous, sur vos pages facebook, sur twitter (#cyclobib)