"If an item does not appear in our records, it does not exist."
―Jocasta Nu

Jenny, ou Chrissy selon les comptes, bref, une collègue américaine, a commenté un passage de l'épisode II de la Guerre des étoiles où l'on voit Obi Wan Kenobi rechercher une planète étrangement absente de son système solaire. Il part donc se renseigner à la Bibliothèque du temple des Jedi -qui soit dit en passant regorge de rayonnages malgré la numérisation et la miniaturisation du savoir- et interroge la bibliothécaire, ancien Maître Jedi et membre du Haut conseil, Jocasta Nu.

Malgré toute cette technologie, et son utilisation savante de la Force, elle ne trouve pas ou ne veux pas trouver. Se reposant sur un trop grande confiance (arrogance ?) en ses propres collections, elle assène : "Ce qui n'est pas dans nos collections n'existe pas". Une vision guère valorisante d'un service de référence qui souligne par contraste la puissante Sith capable de tromper les puissants bibliothécaires Jedi.

Obi Wan part donc interroger son mentor Yoda qui trouve l'occasion d'un entretien de référence adapté : il reformule les informations et le problème rencontré puis pose des questions ouvertes permettant de trouver des pistes de réponses : la planète disparue a simplement été ôtée des archives.

Comme quoi, dans l'entretien, ce qui importe est de poser les bonnes questions (et parfois d'arriver à faire préciser l'usager ce qu'il recherche vraiment). Vous pouvez cliquer sur l'image pour voir la vidéo en question et les deux extraits concernés.

Il y a plusieurs bibliothèques dans l'Univers de Star Wars.

Si l'on fouille plus loin -puisque l'univers de la Guerre des Étoiles dépasse de beaucoup les seules fenêtres que nous ouvrent les films de Georges Lukas- si l'on fouille plus loin donc, on découvre qu'il existait une Grande Bibliothèque Jedi. Établie sur la planète Ossus après la "grande guerre de l'Hyperespace", cette bibliothèque accueillait et hébergeait tous les documents et les artefacts d'espèces douées de raison que l'Ordre rencontrait dans son exploration de l'Univers (il est notable d'ailleurs que le terme anglais "library" semble accepter plus aisément la présence d'artefacts, c'est à dire d'objets que notre "bibliothèque"). Temple du Savoir, on venait de toute la République Galactique pour étudier ses archives et les documents qu'elle hébergeait. Bien sûr, la ressemblance avec Alexandrie est patente et ne s'arrête pas là, puisque la Grande Bibliothèque fut l'objet de dévastation de la part des Sith et détruite en même temps que la planète Ossus après un petit millier d'années d'existence. 

Les artefacts et documents qui ont pu être sauvé par l'Ordre, ont ensuite été transférés au sein des Archives Jedi du Grand Temple situé sur la planète Coruscant qu'on aperçoit dans la première trilogie. Le temple possédait quatre tours dont l'un d'entre eux abritait le Conseil de la Première Connaissance. Ce conseil, en collaboration avec les Archives Jedi, avait la délicate mission de préserver les archives Jedi et d’en étudier les fonds. Le Conseil de la Première Connaissance essayait également d’enseigner aux Jedi les méthodes et traditions du passé afin de les appliquer, si possible, à des événements actuels. C'est donc dans cette même tour que se trouve la bibliothèque, normalement ouverte à l'ensemble des Jedi, même si certaines des informations qu'elle héberge ne sont accessibles qu'aux seuls membres du Haut conseil Jedi. La connaissance, au même titre de la Force et l'auto-discipline est alors considérée l'un des trois piliers de la voie des Jedi.

La bibliothèque est gérée directement par l'Assemblée des bibliothécaires, une catégorie de consulaires Jedi voués au Savoir. Parmi ces consulaires se trouvent donc des bibliothécaires et des archivistes mais aussi des historiens. Des Gardiens du Savoirs, parmi lesquels Jocasta Nu, la Maître Jedi que croise Obi Wan. Dans la structure de l'Ordre Jedi, les bibliothécaires sont les médiateurs entre les immenses savoirs accumulés et les usagers. Un bibliothécaire est censé être capable de retrouver n'importe quelle ressource en un instant, tandis que certains font aussi de la Recherche. Les archivistes, quant à eux, se voient confié la mission de collecter et stocker les documents trouvés et les rendre accessibles au moyen de la Force.  

Après la destruction de l'Ordre Jedi et l'abandon du Temple sous l'Empire Galactique, les Savoirs accumulés purent être préservés grâce à une organisation secrète, les agents d'Ossus, des gardiens sensibilisés à la Force. Le Temple et sa bibliothèque furent ensuite reconstruits sous l'influence de Luke Skywalker.  

D'autres bibliothèques sont mentionnées dans l'univers de la Guerre des Étoiles : la bibliothèque de la République, sur Coruscent qui sera intégrée à la bibliothèque impériale sous l'Empire Galactique, ou la bibliothèque de Sénat.

Quelques sites de références: