Vous connaissez probablement Facebook Stories, cette application créée en 2010, devenue page depuis où sont valorisés des usages du réseau social emplis de valeurs de partages, d'échanges, de créativité, d'information. L'idée marketing, plutôt bonne d'ailleurs, est de mettre en exergue des vidéos où les gens se racontent, parlent de leur vie, du réseau et de la façon dont se dernier a pu changer leur vie. Repartir des expériences personnelles, collectives. L'expérience se décline sur plusieurs autres réseaux, twitter ou encore Viméo

Pour son dixième anniversaire, le réseau social a mis en exergue dix des plus belles histoires partagées et, parmi ces dernières, figure celle d'un bibliothécaire Maya.

Cliquez sur l'image pour lire la vidéo en espagnol, sous-titrée en anglais (2'40)

L'histoire raconte combien la bibliothèque est important dans le petit village guatémaltèque de San Juan La Laguna, relativement coupé du monde puisqu'accessible uniquement par bateau ou en parcourant une route longue et tortueuse. Importante, pour redonner vie à cette communauté. L'ouvrir sur le monde. L'ancrer dans ses racines. Lui redonner la parole. Importante pour garder vivante et dynamiser (sur un groupe Facebook donc mais on peut penser qu'il y aura d'autres biais) la culture et la langue Maya. Importante pour proposer un espace ouvert, où les membres de la communautés peuvent (apprendre à) utiliser un ordinateur gratuitement.

Toute l'entreprise du bibliothécaire Yisrael Quic.