J'aime beaucoup l'initiative suivante de certains de nos collègues américains pour faire de la prescription sans le montrer.

YALSA (Young Adult Library Services Association) est la branche de l'association des bibliothèques américaines consacrée aux publics jeunes et adolescents.

Parmi les nombreuses activités du groupe, ce dernier anime notamment un blog de littérature alimenté par des professionnels et des étudiants intitulé sobrement : The Hub.

The mission of The Hub: Your Connection to Teen Reads is to provide a one-stop-shop for finding information about teen reads, including recommendations for great teen reads, information about YALSA lists and awards, book trailers and other book-related videos, and best of the best lists.

L'idée est bien sûr de promouvoir la littérature de jeunesse, les titres coup de cœurs ou récompensés par un prix décerné par l'association, et d'aborder tout sujet en rapport avec la littérature et ses auteurs. Les billets sont placés sous licence Creative Commons, les auteurs doivent être membre de l'association et, surtout, ne peuvent contribuer plus de deux ans afin de garder une certaine fraicheur dans l'écriture.

En fait de littérature, le blog évoque également de la culture des adolescents et n'hésite pas à évoquer d'autres domaines. C'est le cas de l'un des dernier billets qui part des personnages d'un dessin animé à la mode en ce moment : le reboot des Mon Petit Poney : friendship is magic sur nos écrans (Gulli et tiji) depuis 2010.

De manière inattendue, cette nouvelle version semble trouver une audience bien plus large que le public des plus jeunes auquel elle est initialement destinée, notamment auprès des 15-35 ans, un peu à la manière d'autres dessins animés à succès autant suivis par des adultes que des enfants : les supers nanas ou le fameux Bob l'éponge. Les détournements sur DeviantArt sont aussi nombreux que réussis et impressionnants. 

Dans le billet donc, l'idée est de repartir de ces personnages, somme toute fortement reconnaissables et caractérisés (couleur, symbole, personnalité avec leurs qualités et leurs défauts) afin de proposer ce que tout bon bibliothécaire ferait : une sélection d'ouvrages que ces Poneys pourraient aimer lire. What would they read ? n'est autre qu'un travail classique de prescription, mais qui part des personnages adorés par les plus jeunes pour les amener à découvrir de nouveaux titres.

Ainsi, le héros de la saison 1 est un vrai rat de bibliothèque : Twilight Sparkle. Cette dernière (puisque ce sont essentiellement des poneys filles) est une grande travailleuse, qui passe ses journées à lire au point d'être complètement isolée et que la Princesse l'oblige à se rendre à Ponyville afin d'y découvrir les vertus de l'amitié. Comme il s'agit d'une licorne, elle possède également des pouvoirs magiques. La réponse à ses problèmes réside donc dans un savant équilibre entre la pratique de la magie, ses recherches et l'amitié. 

Ceci étant rappelé, le collègue qui a écrit le billet explique que Twilight Sparkle devrait apprécier la trilogie de "La fille de braises et de ronces" de Rae Carson qui met en scène une jeune fille détentrice de pouvoirs et qui doit remplir sa destinée d'Elue dans un univers d'heroic-fantasy :

I think that Twilight Sparkle would enjoy The Girl of Fire and Thorns by Rae Carson (2012 Morris Award Finalist, 2012 Top Ten Best Fiction for Young Adults) which is the story of Elisa, a princess and the Chosen One.

Plusieurs titres sont ainsi passés en revue, en essayant de faire référence aux livres primés par YALSA ou d'autres prix de littérature jeunesse. Et l'on retrouve le même travail pour les autres personnages principaux de la série, la volontaire et rapide Rainbow dash, ou la fragile et (superficielle ?) Rarity. 

Plus tôt, en avril, le même travail avait été fait autour des personnages du film Captain America : winter soldier.

Une porte d'entrée donc que je trouve originale et amusante pour faire des propositions de lecture et amener les plus jeunes à se créer des parcours de lectures en fonction des personnages auxquels ils peuvent, ou non, s'identifier.