Vagabondages

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Comics

Fil des billets

lundi 18 juin 2012

Jamais sans mon comic book

Vous vous souvenez peut-être du Zombie guide to the library, un guide du lecteur proposé par la bibliothèque du McPherson College aux États-Unis sous la forme d'une bande dessinée au cours de laquelle, deux jeunes étudiants se réfugiaient dans une bibliothèque pour échapper à des hordes de zombies. Là, ils découvraient les différentes ressources que pouvait leur proposer la bibliothèque pour se battre et vaincre les revenants.

La bande dessinée est proposée le dessinateur de webcomics et ancien bibliothécaire C. Michaël Hall, sur un scénario d'un autre collègue enseignant à la Emporia State University, Matt Upson et avec les couleurs de Dustin Evans

Les trois amis ne se sont pas arrêtés là puisqu'ils nous ont proposé depuis deux autres bandes dessinées sur le même principe. Si la première se déroulait dans les locaux d'une bibliothèque universitaire, la seconde se déroule cette fois dans ceux d'une bibliothèque municipale(la bibliothèque Wilton, dans le Connecticut) et voit les protagonistes se battre contre une horde de monstres tous sortis de livres plus effrayants les uns que les autres (pour un peu on se croirait dans Richard au Pays des Livres Magiques). Et voilà nos héros aux prises avec le Fantôme de l'Opéra, Frankenstein ou le terrifiant Dracula.

Heureusement, la bibliothécaire est là...

  Encore une fois, outre l'ingénieux mélange entre la bande dessinée et les informations pour le lecteur, doublée en fin de volumes d'explications sur le système de classement ou les opérateurs booléens, ce qui rend le volume intéressant et amusant demeure le côté décalé, les références discrètes qui dénoncent les professionnels derrière le projet sans pour autant se prendre au sérieux (les pauvres moniteurs se font bouffer par les zombies dans la première histoire).

Alors, on aura compris les bibliothèques ne sont peut-être pas des havres de paix mais elles ont les ressources idéales pour affronter les aléas qu'on peut rencontrer dans la vie. D'où question pas moins idéale : Comment devient-on bibliothécaire ? Et c'est là tout l'objet du troisième et dernier opus (pour l'instant) de la série : Supreme Librarians in Metaspace. Le titre n'est pas complètement anodin puisque les initiales forment l'acronyme SLIM qui est aussi celui de l'école de bibliothécaire représentée : l'école de gestion en sciences de l'information et des bibliothèques (School of library and information management) de l'Université d'État d'Emporia.

Il s'agit donc dans ce dernier opus de mettre en valeur les différentes activités et facettes du métier de bibliothécaire, toujours d'une manière drôle et décalée. Avec l'espoir que cette ressource créera des vocations ou, au minimum, permettra de changer la représentation que les usagers ont de leurs bibliothécaires.

A travers un voyage spatio-temporel à la Scrooge, on part à la rencontre des bibliothécaires d'Alexandrie, arabes, de Dewey, d'un vieux bibliobus (on n'est pas loin du bus magique) avec des chats et une bibliothécaire percée et tatouée (parce que bon, les chignons ça va un temps)... pas de numérique, mais comme le dit l'un des protagonistes, c'est à chacun de créer le futur des bibliothèques.

Quoiqu'il en soit, par leur côté décalé et amusant, ces comics forment assurément un moyen de communication efficace, vous ne trouvez pas ?

dimanche 11 décembre 2011

Une histoire de moquette

Cliquez sur l'image pour la voir en grand.

  • Bibliothécaire : ...ce qui conclut ces informations sur les durées de prêt. Vous avez des questions ?
  • Usager : Pourquoi tous les documents n'ont pas la même durée de prêt ?
  • Bibliothécaire : Vous voyez combien cette moquette jure avec les murs ?
  • Usager : Oui
  • Bibliothécaire : Espériez-vous vraiment que les personnes qui ont fait ces choix soient logiques jusqu'au bout ?

Bon, en vrai c'est de la faute à l'architecte bien sûr qui a travaillé sur les couleurs ou qui impose des meubles si beaux et massifs qu'on ne peut pas les bouger sans faire intervenir vingt personnes et donc le changement de moquette deviendrait hors de prix.

Non mais c'est pas possible autrement... :p

lundi 1 août 2011

Lectures d'été

Je reprends la historieta de Mafalada du blog Nosololibros en ce matin estival et ce début de vacances :

Miguelito : Je suis seul et je m'ennuie. Tu peux venir à la maison ?
Mafalda : Désolé Miguelito, je vais sortir avec Maman. Mais, tu n'as pas de livre ? Un livre est un bon ami.
Miguelito (à son livre) : Bon, à quoi on joue ?

Bonne vacances à chacune et chacun :)

dimanche 8 mai 2011

Optimiser la banque d'accueil

Une idée acide et humouristique du webcomics Unshelved :

dimanche 27 février 2011

Le cartable mystérieux

Dans les années '60, on trouvait aussi des publicités pour les bibliothèques dans les comics américains : Tim sait tellement de choses, mais d'où tient-il toutes ces informations ? est en quelques mots le propos de l'histoire ci-dessous.

mercredi 9 février 2011

Libratorr !


- Attend une minute, tu veux dire que les hommes aussi peuvent devenir bibliothécaire ?
- Oui, c'est ce que je dis

- Mais, comment on les appelle ?
- Des bibliothécaires
- Je pensais que le mot "bibliothécaires" impliquait un genre, comme... comme "sorcière".

- Je ne sais, c'est comme si ils avaient besoin d'un autre nom
- J'aime bien Libratorr
- Non, je sais : les Librarymans (les hommes de la bibliothèque)

dimanche 31 octobre 2010

Livres mal rangés...

Cette semaine, Unshelved, un webcomic qui raconte la vie d'une bibliothèque publique américaine aborde la question des livres mal rangés...

Cliquez sur l'image pour la voir en plus grand.

Pour rappel et ceux qui ne connaîtraient pas la série, les créateurs sont aussi à l'origine d'un concours annuel de tuning de chariots à livre, "Pimp my bookcart" dont les photos sont présentées sur le site, année par année (cf.). L'édition 2010 à lieu en ce moment même...

samedi 9 octobre 2010

Superman et les réseaux sociaux

On ne le répétera jamais assez : apprenez à maîtrisez votre identité numérique ! Cela passe par ce que vous mettez en ligne, mais également à ce que vous autorisez comme accès vers vos propres données personnelles (ce que peuvent récupérer les fameuses applications Facebook), ou encore ce que d'autres mettent de vous en ligne, comme sur cette image issue du comic Joyoftech.com montrant des photos du jeune Clark Kent utilisant ses pouvoirs au monde entier.

Des problèmes de ce genre ne sont pas rares et le mois dernier on a pu lire dans les journaux les histoires de ces femmes renvoyées parce qu'elle avaient critiqué l'association dans laquelle elles travaillaient, ou de ce jeune brestois écopant de trois mois de prison pour avoir insulté la force publique sur le réseau social de Zuckerberg.

Dans le même ordre d'idée, je vous renvoie vers cette carte heuristique proposée par Eric Delcroix exposée dans le cadre d'interventions et de conférences. Il est toujours utile d'avoir ce genre de synthèse sous la main.

jeudi 23 juillet 2009

Lousy mobile

Wulffmorgenthaler du 14 juillet 2009 :


samedi 7 mars 2009

Renaming



J'adore le strip du jour sur Unshelved :
Mel (la directrice) : La Mairie envisage de changer notre titre en "agents de liaison informatifs"
Colleen (responsable du service de référence) : "Essaient-ils de baisser notre salaire ?"
Tamara (bibliothécaire jeunesse) : "Pourrais-je avoir "Conteur" ou "Guide des Merveilles et du plaisir"
Dewey (bibliothécaire public ado) : "Je penche pour "le gars qui indique la bonne direction vers les toilettes"
Buddy le castor bibliovore (mascotte de la bibliothèque) : "Je ne comprends toujours pas pourquoi vous avez besoin d'un diplôme pour faire ça".

C'est important un nom, effectivement...

- page 1 de 2