Vagabondages

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Lecture

Fil des billets

vendredi 12 avril 2013

Versu la plateforme de Storytelling imaginée par les créateurs de Second Life

Les créateurs de second Life, Linden Lab, viennent d'ouvrir une nouvelle plateforme de StoryTelling appelée Versu.

Plus précisément, il s'agit de proposer une application  d'histoires courtes dans lesquelles les lecteurs peuvent incarner plusieurs personnage différents, avec chacun leurs pensées et réactions propres face aux événements. Une sorte de livre dont on est le héros amélioré où la personnalité des protagonistes se construit au fur et à mesure des choix du lecteur. A totu moment, le lecteur peut décider d'intervenir ou de ne rien faire, ce qui va influer également sur l'attitude des autres personnages dans l'histoire.

Les possibilités développées deviennent impressionnantes. On peut lire l'histoire du côté d'un protagoniste, puis en suivant le point de vue d'un second, ou refaire la même histoire en suivant des choix différents.

Versu commence lentement. Actuellement, seules quatre histoires sont disponibles, en anglais bien sûr. Deux histoires d'une durée de 30 à 45 minutes, deux histoires d'une durée de 5 à 10 minutes, histoire de se familiariser avec l'interface je suppose. De même, cette application est uniquement disponible dans l'AppStore d'Apple mais des versions pour Kindle et Android devraient bientôt suivre comme l'explique la créatrice Emily Short sur son blog.

Linden Lab essuie pas mal de difficultés depuis que la mode des univers virtuels a passé et l'entreprise qui a restreint les possibilités d'interactions dans son univers et relevé les tarifs de locations de ses îles. La concurrence également d'autres univers virtuels payants et libres (OSgrid, Kitely, Inworldz, FrancoGrid...) n'a probablement pas aidé ce développement mais l'entreprise américaine n'a pas réussi à profiter de cette émulation et voit son monde se tarir peu à peu, d'où des recherches actives de reconversion comme ce projet parmi d'autres. J'essaierai de revenir sur ce que devient SL dix ans après sa création.


mercredi 21 septembre 2011

Comment les réseaux sociaux changent notre façon de lire ?

"Comment les réseaux sociaux changent notre façon de lire ?" est le titre d'un article paru cet été dans Mind Shift et proposé par .

L'auteur y explique que, si l'acte de lecture est un acte social -et nous avons toujours été amené à partager nos lectures, ce dernier se voit forcément touché par le développement du web social.

Le phénomène des recommandations en est un exemple fort : n'a-t-on pas vu en début d'année Amazon proposer une nouvelle fonctionnalité de "Public Notes", permettant à tout un chacun de partager avec le plus grand nombre les notes prises à la lecture d'un Kindle. Et si vous liez vos comptes Facebbok et Twitter, vous vous verrez suivre automatiquement l'ensemble des contacts que vous avez sur ces sites (ce qui peut s'avérer dérangeant quand même). Une fonctionnalité proposée aussi depuis cet été par Google qui propose quant à lui de partager les titres que vous lisez sur son propre réseau Google plus. Dans ces exemples, le partage est limité à l'utilisation d'une même plateforme, ou d'une même édition, mais d'autres réseaux libres, en ligne, existent et facilitent les échanges.

A dire vrai, les réseaux sociaux de lecture ne sont pas rares, mais il permettent l'émergence de nombreux groupes de lectures (ou clubs lectures) privés où les lecteurs partagent leurs impressions, écrivent des compte-rendus de lecture etc. notamment dans un contexte scolaire, parfois en temps réel pour des e-lecteurs suivant une même édition.

On pourra opposer, poursuit l'auteur, que les fonctionnalités sociales distraient l'usager de sa lecture, mais à l'inverse, elle affirme que ces éléments apportent de la profondeur et de la compréhension au texte, exactement comme peuvent le faire les clubs lecture, où les pairs nous aident à découvrir, appréhender des notions qui peuvent paraître ardu lorsqu'on lit seul.

dimanche 23 janvier 2011

Winnie l'Ourson contre la sorcière magique

Aujourd'hui c'est dimanche, et je reposte cette vidéo d'une petite fille qui nous raconte une aventure inédite de Winnie l'Ourson et de Tigrou avec des crocodiles, des lions, des sorcières, un mammouth griffu, des pouvoirs magiques et des bébés singes !

So cute ^^

vendredi 29 octobre 2010

Livre et magazine en réalité augmentée

Ci après deux vidéos présentant des produits en réalité augmentée, deux expériences allemandes. La première est un supplément du n°33 du Sueddeutsche Zeitung qui essaie de faire intéragir magazine et lecteur d'une manière un peu innovante. Ils ont ainsi enrichi le numéro de contenu multimédia accessible à partir d'un smartphone. Jugez plutôt :

Le second exemple renouvelle cette fois l'expérience de lecture avec cette fois un beau-livre interactif en 3D et des animations que je trouve vraiment belles. Un Dr Jekyll and Mr Hyde revisité artistiquement :

vendredi 8 octobre 2010

El Bibliocirco !

En Colombie se tient tous les ans à Medellin, le biblio-cirque. Une grande fête du livre et de la lecture qui, pendant près de dix jours, mélange lectures, spectacles, jeux de cirques, rencontre autour d'une même thématique. 2010 a vu Lewis Carol à l'honneur

Cette Fiesta del Libro (programme), est organisée dans un endroit ouvert et accueillant, le jardin botanique. Tout le monde est le bienvenu, à commencer par les publics pauvres, enfants difficile, de la rue. Plus largement, il s'agit d'amener les visiteurs (plus de 7.000 !) à la lecture et aux jeux en leur proposant nombres d'activités de divertissements mais aussi de formations.

Le Livre et la lecture sont synonymes de couleurs, de sourires, de spectacles et de joies. Un moment de partages de connaissances et d'histoires, de rencontres avec les auteurs. C'est ça, le Bibliocirco. Un evenement rendu possible par la Alcaldía de Medellín, forcément, le réseau de soutien à la lecture Comfenalco Antioquia et la Fundación Ratón de Biblioteca qui s'intéresse aux enfants lecteurs. Le Bibliocirco se veut un espace qui lie le ludique et l'apprentissage par le biais de la lecture.

Quelques photos...

Profil facebook de l'événement

mercredi 22 septembre 2010

Entre la page et l'écran

Entre la page et l'écran, Between Page and Screen, est un poème en réalité augmentée composé par Amaranth Borsuk et programmé par Brad Bouse  :

This chapbook, written by Amaranth Borsuk and programmed by Brad Bouse, integrates the artist's book and e-poetry traditions to examine the conventions by which we know an object as a book. It aspires to fulfill both Johanna Drucker's definition of the artist's book and Katherine Hayles' concept of the technotext, both of which interrogate the materials of their own creation. This letterpress-printed and hand-bound chapbook interrogates, yet takes part in, the reverence for hand-made books in an era when literature is becoming more widely available in screen-based digital formats.

Le livre imprimé ne contient pas de texte sinon d'étranges formes géométriques qui sont autant de QRCode. Il faut alors pour le lecteur présenter le livre à sa webcam pour que le logiciel détecte les marqueurs et affiche des animations de mots à l'écran.

Les poèmes forment une correspondance entre deux amants, P. et S., mais n'existent ni à l'écran, ni sur la page. Ils ne sont accessibles qu'en réalité augmentée, dans un entre-deux intangible et nécessitant pourtant à la fois page et écran.


mercredi 24 mars 2010

Chatroulette : "show me your books"

Ce qui est bien avec ce genre de métier, c'est qu'il nous donne toujours une excuse pour essayer de nouveaux outils et de nouveaux sites. 

La toujours très efficace Marlène nous a ainsi signalé ce billet du blog Crooked Timber dans lequel Kieran Healy s'est penché sur le fameux Chatroulette. Vous savez, ce site à la mode où l'on vous propose de vous connecter à une webcam de manière aléatoire dans le monde. Pour les personnes qui ne connaîtraient pas encore, vous pouvez regarder ce petit film d'expérimentations proposé par Casey Neistat.

J'avoue ainsi avoir moi-même essayé ce week-end et pendant la demi-heure de conversation je suis tombé sur trois groupes de jeunes faisant des doigts, un homme se masturbant, deux femmes qui m'ont zappé et j'ai pu discuter avec un philippin, un coréen et l'ours de blanc de Coca Cola. Tout un poème. 

Kieran Healy donc a essayé de faire parler les gens sur leurs lectures : As a trained observer of human behavior I was professionally obliged to investigate. Bearing in mind the second sort of modal user, I used the following image:

Bon, forcément les résultats sont... comment dire... plutôt inégaux. D'autres captures d'écran sur le billet d'origine...



lundi 18 janvier 2010

Du livre à la réalité (augmentée)

D'après la revue Technology Review , l'éditeur anglais Templar Publishing viendrait de sortir le premier livre outre-manche à profiter des effets de la réalité augmentée. Un site entier est proposé pour accompagner cette première expérience.

En filmant le livre Drake's Comprehensive Compendium of Dragonology (forcément avec des dragons, ils vont attirer du monde) avec une webcam, couplé à un logiciel spécifique, les lecteurs verront l'image s'animer à l'écran. En fait, le logiciel repère des marqueyrs sur la page et les utilise comme des points de repères spatiaux pour dessiner une image en 3D du dragon. La bête bouge et rugit et le lecteur peut même tourner le livre pour l'admirer sous différents angles. Le livre est vendu au Royaume-Uni pour £15.

Vous pouvez admirer une vidéo de l'expérience sur le site de Technology Review.

mardi 29 septembre 2009

Lire à l'université

Sur le site de la Biblioteca de la Universidad Complutense de Madrid se trouve une rubrique entièrement consacrée à la promotion de la lecture en milieu universitaire.

Cada vez más bibliotecas universitarias se están involucrando en la animación a la lectura. No es extraño, puesto que la lectura es la base para otras "alfabetizaciones". El acceso a la información, y un manejo adecuado de las TICs, pasan por una buena comprensión lectora. El compromiso con la lectura es algo que atañe a las bibliotecas de todo tipo y está relacionado con su carácter de instituciones culturales. Aquí os proponemos algunos enlaces a blogs de bibliotecas, y de bibliotecarios, que se han lanzado a utilizar herramientas de la Web 2.0 para comunicarse con sus usuarios. En todos hay un denominador común y es que intentan dar más visibilidad a los fondos de la biblioteca y, de paso, unir esfuerzos para fomentar la lectura.

L'idée centrale est que la maîtrise de l'information passe obligatoirement par la maîtrise de la lecture et que toute bibliothèque doit faire face au défi posé par l'illettrisme. Des bibliothèques et des bibliothécaires se sont donc emparés de certains outils du web 2.0 pour promouvoir la lecture.

Leur première action est de proposer un blog intitulé : Sinololeonolocreo, si je ne l'ai pas lu je n'y crois pas. Ils ont des catégories intéressantes.

  • "En peligro de extinción" : Les livres qu'on ne trouve plus qu'en bibliothèques car épuisés.
  • "De tal libro... ¿tal película?": Les livres qui sont adaptés au cinémas et inversement.
  • "El índice ": Les livrse qu'ils n'aiment pas..
  • "El Lapidario ": les citations sur la lecture et les livres.
  • "El personaje de la semana": les billets qui se servent d'un personnage pour explorer la lecture.
  • "Leyendo se va a... ": les livres qui font voyager
  • "Libro sobre libro ": quand une lecture fait découvrir d'autres titres
  • "Sin palabras ": les livres où il n'est pas besoin de lire des mots (albums, livres de photos...)
  • "Vidas de libro": livres de souvenirs et biographies.

Le blog est animé par sept contributeurs, cinq bibliothécaires, un enseignant et un étudiant, mais accepte les contributions de tous les membres de l'Université.

Au delà, il s'agit de rassembler nombre de ressources sous forme de blogs à l'instar de ce que propose l'Université polytechnique de Valencia (Connecta’t a la lectura), ou de ce que propose la Section Sciences de la Biblioteca de la Universidad de Cantabria. D'autres ressources sont proposées comme la partie "Lectures"d'un portails sur les Sciences Humaines ou un dossier proposé par une revue en Sciences de l'Education.

Enfin, il s'ouvre aux initiatives étrangères, exclusivement américaines pour l'instant:

Vous en connaissez d'autres ? Et notamment des initiatives françaises ?

La bibliothèque fait parti du réseau ALFIN : une communauté autour de la alfabetización informacional (comment traduire cela ?). Voir aussi la page de l'Atelier de l'Unesco aux compétences informationnelles.

PS : Profitez-en pour jeter un oeil à la façon dont le site est organisé, 

jeudi 10 septembre 2009

La lecture augmentée

Essai de réalitée augmentée ou presque, appliquée à la lecture sur téléphone mobile. Sur Lafeuille, Hubert GUillaud, via @Virginie Clayssen, nous présente les éditions Enhanced-editions (éditions augmentées) :  une application iPhone qui permettrait d’accéder à un petit catalogue de livres couplés à leur version audio (lue par l’auteur le plus souvent), mais également à de la vidéo et de la musique. 

The Death of Bunny Munro - Enhanced Edition Promo from Enhanced Editions on Vimeo.

De son côté, on apprend juste que l'éditeur Robert Laffont compte bientôt sortir un "hyperlivre" : un projet autour de l'ouvrage collectif "le sens des choses" dont l'idée serait de prolonger le livre par des contenus audiovisuels et des animations interactives, accessibles à partir de l'ouvrage lui-même et visibles sur un téléphone mobile. Pour ce faire, l'éditeur a inclus 83 petites mosaïques carrées, des iKodz ou des flashcodes, autrement appelés tags 2D que le lecteur pourra photographier avec son portable pour déverrouiller le contenu interactif correspondant à la page du livre. 

Le lecteur reçoit donc en échange un lien internet le menant aux contenus interactifs, graphiques, extraits musicaux etc.



Le site 01.net cite à ce sujet Dorothée Cunéo, éditrice chez Laffont :

« Cela faisait sens d'utiliser le mobile comme compagnon du livre, ce sont deux objets nomades », explique Dorothée Cunéo, éditrice chez Robert Laffont. Mais, évidemment, le projet a pris beaucoup plus de temps que pour un livre classique. « Ne serait-ce que pour les extraits de musique, il a fallu obtenir les droits. »


Deux propositions intéressantes au moment où le magazine Sciences et Vie publie un long et très intéressant article intitulé : "La lecture change, nos cerveaux aussi..."

- page 1 de 2