Vagabondages

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - QR code

Fil des billets

mercredi 13 février 2013

Des QRCodes littéraires dans le métro

A Bucarest, les couloirs de la station de métro de la place Victoria (Piata Victoriei) sont constellés de livres. Oh, certes, pas de vrais livres, physiques, en papier, mais plutôt un gigantesque revêtement couvrant murs et plafond et figurant des ouvrages. Chaque dos propose un QRCode renvoyant vers une même bibliothèque numérique.

Cette bibliothèque souterraine, qui a dire vrai relève plutôt de la librairie puisque les extraits sont censés pousser les usagers à acheter les ouvrages après, est issue d'une collaboration entre l'éditeur Humanitas et l'opérateur Vodaphone Roumanie : une sorte de campagne marketing géante soulignant à la fois la puissance des données mobiles et l'importance de l'offre de ressources numériques.

L'idée initiale est donc de permettre aux usagers du métro de scanner un code, pendant qu'ils attendent leur rame, les renvoyant vers la Vodaphone digital library où ils ont accès à des extraits gratuits de 49 livres électroniques (aux formats epub et pdf) et 10 livres audio, qu'il peut ensuite acquérir à prix coûtant. Un cinquantième titre est gratuit : la version complète du classique Under the seal of mystery de l'écrivain roumain Mateiu I. Caragiale. Incidemment, le téléchargement est ouvert à tous, quelque soit l'opérateur des passants.

J'avoue. je suis conquis.

mardi 16 octobre 2012

Un pavé dans le QRCode

La municipalité de Lisbonne essaie de lier contenus numériques et patrimoine culturel. Pour ce faire, elle a utilisé les pavés des rues bordants ses principaux monuments pour y installer des QR Codes. Le projet, d'autant plus innovant qu'il a été mis en œuvre par l’une des dernières compagnies d’ouvriers du genre, alliant de fait technologies numérique et artisanat urbain, fait sensation dans la capitale portugaise.

Chaque code renvoie de fait à l'encyclopédie de la ville et propose des informations historiques et touristiques. Une initiative à rapprocher d'autres tentatives de géocaching et autres pratiques de tourisme numérique.

mercredi 7 mars 2012

Réalités augmentées et QR codes en bibliothèque

J'ai proposé un cours hier aux bibliothécaires de l'enssib, en formation initiale, sur la réalité augmentée en bibliothèque. Le cours s'inscrivait dans une journée consacrée à l'innovation et répondait à une seconde intervention sur "innovation et marketing".

Il s'agissait donc de faire un point sur les technologies de réalités augmentées, que je divisais à l'exemple de collègues en trois principales : les Codes 2D (dont les QR Codes), les objets augmentés, le géomarquage. Je ne présente plus les QR Codes qui bébéficient sur ce blog d'un tag propre et qui dont plusieurs exemples ont été présentés. Pour les objets augmentés, il ne s'agissait pas de parler d'objets intelligents, mais de ces cartes présentant des codes 2D à placer devant une caméra et faisant apparaître des saynètes animées, en 3D, avec du son également sur son écran.Le géomarquage, quant à lui, permet la documentation du réel en superposant des calques à ce que la caméra de son terminal mobile filme.

Du coup, mon intervention s'est déroulée en trois temps :

  1. un premier de présentation de ces technologies encore émergentes et peu connues, avec un point sur les critiques potentielles qu'on pouvait formuler.
  2. Un second proposait de mettre les bibliothécaires en situation et d'imaginer des usages professionnels de ces technologies (essentiellement des QR Codes qui sont aisément accessibles)
  3. Un troisième exposait des exemples effectifs de réalisations en bibliothèque (info pratiques, ressources, animations, services).

Vous trouverez le support de l'intervention sur slideshare, et en cliquant sur l'image ci-après.

mercredi 27 juillet 2011

Faire ses courses dans le métro... grâce aux QR Codes

Les Sud-Coréens sont fous... et particulièrement retors.

Bon, je suppose que cela dépend de l'optique adoptée : l'argument ici est de faire gagner du temps aux pauvres consommateurs qui peuvent faire leurs courses dans le métro à partir d'images des produits dont ils ont besoin. Il suffit alors de scanner le QR Code associé au produit pour le commander directement dans une boutique qui vous le livrera à domicile sans que vous ayez besoin de vous déplacer. Je vous concède que j'y vois une façon de nous pousser encore et toujours à consommer et que je ressens cela plus comme une agression qu'autre chose mais le discours de ce spot publicitaire est évidemment tout autre.

Allez, transposons. Vous imaginez des représentations d'étagères dans le métro et les usagers qui n'auraient plus qu'à scanner l'ouvrage qu'ils souhaitent lire pour le recevoir par la suite chez eux ? Non, même cela ne marche pas : d'une je vois déjà les best-seller déjà empruntés et les usagers frustrés, de deux, je vois déjà des problèmes de politiques de prêts (je viens d'avoir une mésaventure à Lyon hier et elle m'a suffisamment agacé). Il faudrait que le QR Code renvoie directement au catalogue de la BM de la ville où l'image a été collée. Donc renvoyer directement au permalien de chaque notice pour connaître la disponibilité des exemplaires souhaités. Certes, c'est faire fi du côté troisième lieu de la bibliothèque, du plaisir de flâner dans les travées et de feuilleter les dos ou les couvertures des ouvrages, de se laisser aller à la sérendipité mais l'objectif deviendrait de faire venir la culture (ou pas) aux citoyens et de mettre en avant son établissement.

On parlait de disruption, d'un changement d'image. Il s'agirait là d'adopter un discours plus offensif, en tout cas plus présent et d'aller à la rencontre des usagers. On s'éloigne des travées autocollantes pour une image seule, mettons format abribus, avec quelques best-sellers à la clefs histoire d'attirer le chaland et pour chaque un QR Code renvoyant vers le permalien de la notice à la bibliothèque.

Finalement, ça peut le faire, non ?

jeudi 30 juin 2011

Bibliothèques et terminaux mobiles

Mi-juin, j'ai proposé dans un stage de formation continue une intervention sur les usages possibles, en bibliothèque, des terminaux mobiles

Mon intervention était proposée en plusieurs temps : ainsi, après avoir précisé le champs de l'intervention (Typologie de terminaux mobiles ; Usages et usagers ; L’offre aujourd’hui en matière culturelle), et avoir précisé quelques points (différence entre un site mobile et une application par exemple), j'ai dressé un panorama de ce qui se faisait à partir d'un terminal mobile (Quels ressources pour quels services ?) en terminant par des points plus spécifiques à ce genre de terminal (usages des QRCodes, géolocalisation et géoréférencement, réalité augmentée). Vous trouverez en dessous le plan de l'intervention

1. De quoi parle-t-on ?

  1. Typologie de terminaux mobiles
  2. Usages et usagers
  3. L’offre aujourd’hui

2. Projeter une présence mobile

  1. Une stratégie globale
  2. Par quoi commencer ?
  3. Application ou site mobile ?

3. Quels ressources pour quels services ?

  1. Informations pratiques
  2. Ressources et catalogue
  3. Services mobiles

4. Le mobile, outil de médiation

  1. Le QR Code
  2. La géolocalisation
  3. La réalité augmentée

Mon propos n'était pas de rentrer dans des considérations techniques. Je ne suis pas technicien, encore moins développeur. Il s'agissait surtout de revenir sur ce qu'il était possible de faire et dans quel cadre. Mon propos pèche pourtant je pense sur plusieurs aspects : j'aurais voulu plus insister sur le côté gestion de projet (mais ce côté est indépendant du thème en lui-même) et donc revenir sur les points essentiels à aborder dans un cahier des charges. Enfin, encore une fois, le propos était surtout de clarifier un peu le sujet pour les stagiaires. 

J'espère qu'il vous sera tout autant utile (cliquer sur l'image)

Si le lien sur l'image ne fonctionne pas, j'ai déposé le diaporama sur mon compte Slideo à l'adresse : http://www.slideo.com/article/details/articleId/2906
(slideo parce que Slideshare ne marchait pas lorsque j'ai voulu le télécharger sur cette autre plateforme).

mercredi 9 mars 2011

40 exemples d'utilisation des QRcodes en classe

C'est un document trouvé en ligne et proposé par Carol Mortensen sur son blog MyWeb4Ed. Le document se présente comme un diaporama listant et expliquant les utilisation suivantes de QR Codes en classe. Chaque proposition (que j'essaie laborieusement de regrouper ici en grandes thématiques) émane d'un enseignant qui a, lui, mis en place la solution dans sa classe : 

Une école propose de nombreux usages de ces codes barres 2D et a même réalisé une vidéo de présentation de tous ces usages :

Black & White and Scanned All Over

Mais le diaporama collectif va plus loin qui liste de nombreux autres exemples.

1. d'un point de vue technique :

  1. Utiliser un générateur de QRCode, installer un lecteur, utiliser les URL courtes (qui réduisent d'autant la taille du code)
  2. Utiliser Snap.vu pour changer complètement le contenu d'un QR Code
  3. Disséminer les Codes dans leslieux d'apprentissages
  4. Offrir un accès immédiat au réseau internet en scannant un code comprenant la SSID, le mot de passe et le type de réseau supporté.
  5. Utiliser QR Stuff pour créer des QRcodes de couleur afin de donner des codes couleurs aux informations ou thèmes vers lesquels vous renvoyez.
  6. Utiliser Jumpscan contact pour intégrer automatique les contacts et l'identité numérique de quelqu'un dans son téléphone
  7. Utiliser des logiciels comme icandy pour utiliser les QRcodes depuis vos ordinateurs
  8. Utiliser les QRcodes comme moyens d'identification pour entrer dans un site internet (le code conserve l'identifiant et le mot de passe)
2. Pour promouvoir des événements :
  1. Promouvoir les événements de la bibliothèque (Teen Read Week)
  2. Promouvoir des événements de l'école, permettant de donner des informations sensibles aux élèves de façon privée (annonces sur la santé sexuelle par exemple)
  3. Disséminer des codes dans toute l'école créant un "parcours virtuel" renvoyant vers les missions de l'école dans l'entrée, le spectacle de fin d'année sous le préau, des réalisations d'élèves devant chaque classe etc.
  4. Rendre interactives les expositions en renvoyant vers un making-of en ligne, un fomulaire de feedback en ligne, des commentaires d'élèves, plus d'informations etc.
  5. Proposer un jeu de piste,
  6. Inventer une "histoire dont vous êtes le héros" sous forme de QRcode
3. En compléments pédagogiques:
  1. Joindre des codes dans des documents de travail indiquant aux élèves où trouver les réponses aux questions posées
  2. Voter en utilisant Twitter tool
  3. Compléter le contenu informationnel des documents en renvoyant vers des vidéos en ligne (exemple) ou autres sources d'informations
  4. Partager les ressources entre élèves à partir du site web
  5. Renvoyer vers des sites mobiles qui proposent de l'information utile
  6. Renvoyer vers un outils de graphe en ligne où les élèves retrouvent les données pour remplir un tableau
  7. Proposer des tutoriels pour résoudre les problèmes de maths
  8. Faire en renvoi depuis le cahier de l'élève vers les billets de blog -ou d'outils de publication en ligne- de la classe
  9. Renvoyer vers des énoncés d'objectifs audio ou vidéos pour des élèves qui ne savent pas ou ont des difficultés de lecture afin de leur rappeler clairement les objectifs des lieux ou des exercices.
  10. Utiliser des QRcodes comme des codes barres de produits dans des classes sur l'économie dans la société.
  11. Renvoyer vers une prononciation correcte des mots de vocabulaire en cours de langue
  12. Renvoyer vers google map en géographie
  13. A partir d'objets physiques renvoyer vers des modélisations numériques
  14. Renvoyer vers des vidéos de manipulations en Chimie
4. D'un point de vue informationnel :
  1. Proposer des renvois vers les bandes annonces de livres, une conférence/présentation du livre en podcast, une critique, une bibliographie au dos des ouvrages de la bibliothèque
  2. Renvoyer vers une galerie d'œuvres en ligne pour compléter le journal de l'école

lundi 24 janvier 2011

QR Codes et tutoriels

Le blog Boring and Mundane nous apprend comment utiliser des QR Codes pour insérer des tutoriels dans des objets physiques.

L'idée est simple. A partir de l'expérience d'une mauvaise utilisation de la photocopieuse (comment faire du recto-verso), un collègue américain s'est décidé de créer un tutoriel vidéo. Les tuto papiers en effet soit ne restent pas longtemps en place (ou alors il faut les coller sur la machine) soit ne sont carrément pas lus.

Voilà notre collègue donc qui se filme en train d'effectuer la manipulation et montre comment il est possible de proposer une copie recto-verso à partir de deux documents différents. La vidéo créé, il la charge sur la chaîne YouTube de sa bibliothèque. Nous avons l'outil d'un côté, le tutoriel vidéo de l'autre avec ses explications. Le lien entre les deux sera un QR Code.

Le QR Code permet en effet de renvoyer vers du contenu en ligne à partir de son téléphone mobile. Nous pourrons ainsi proposer aux usagers de visionner directement la vidéo du tutoriel sur leur portable et effectuer en même temps la manipulation.

Bel exemple d'utilisation de ces codes-barres, non ?

mercredi 22 septembre 2010

Entre la page et l'écran

Entre la page et l'écran, Between Page and Screen, est un poème en réalité augmentée composé par Amaranth Borsuk et programmé par Brad Bouse  :

This chapbook, written by Amaranth Borsuk and programmed by Brad Bouse, integrates the artist's book and e-poetry traditions to examine the conventions by which we know an object as a book. It aspires to fulfill both Johanna Drucker's definition of the artist's book and Katherine Hayles' concept of the technotext, both of which interrogate the materials of their own creation. This letterpress-printed and hand-bound chapbook interrogates, yet takes part in, the reverence for hand-made books in an era when literature is becoming more widely available in screen-based digital formats.

Le livre imprimé ne contient pas de texte sinon d'étranges formes géométriques qui sont autant de QRCode. Il faut alors pour le lecteur présenter le livre à sa webcam pour que le logiciel détecte les marqueurs et affiche des animations de mots à l'écran.

Les poèmes forment une correspondance entre deux amants, P. et S., mais n'existent ni à l'écran, ni sur la page. Ils ne sont accessibles qu'en réalité augmentée, dans un entre-deux intangible et nécessitant pourtant à la fois page et écran.


lundi 26 avril 2010

The living books

On est loin de l'impressionnante vidéo découverte par Silvère, mais cette vidéo propose une mise en oeuvre intéressante d'un projet impliquant Twitter, les QR Codes et une technique de marketing urbaine s'appuyant sur la diffusion sauvage de stickers.

L'idée est de proposer un livre uniquement composé de QR Codes. Ces derniers renvoient vers des citations et des phrases sur le thème de l'amour, elles-mêmes régulièrement mises à jour sur Twitter et internet, rendant ainsi le livre vivant puisque non-figé. Pour l'initier, d'autres codes ont été disséminé dans la ville incitant la prise de contacts, de photos et de participations.

Le projet ainsi se veut open-source, collaboratif, viral, interactif, convergent et dynamique.

A suivre...

jeudi 15 avril 2010

Usages des QR codes en bibliothèques

Les collègues de l'e-music box, à Limoges, nous proposent cette petite vidéo de présentation des codes barres 2D ou QR codes et de leurs usages en bibliothèques.

Ils listent les usages suivants :

  • Relier les documents aux avis d'autres lecteurs (vers Babelio par exemple) ;
  • Relier les documents vers des extraits musicaux, des bandes annonces, des discographies / filmographies ;
  • Relier un essai vers une présentation en ligne par l'auteur, vers une conférence
  • Renvoi vers la biographie d'un auteur, sa bibliographie
  • Proposer des recommandations de lectures
  • Renvoi aux coups de cœur d'une thématique via un QR code collé sur le rayonnage
  • Aide à la localisation d'ouvrages
  • Promotions d'événements
  • Complément d'informations sur les œuvres dans le cadre d'une exposition
D'autres idées ?

- page 1 de 2