Vagabondages

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - création

Fil des billets

jeudi 28 octobre 2010

OperaBis, l'Opera virtuel

...ou presque. Presque, parce que l'Opéra en question est loin d'être uniquement virtuel. OperaBis est un projet regroupant l'équipe de la bibliothèque francophone du metaverse, l'Opéra de Rennes et la ville de Rennes avec le soutien du Ministère de la culture qui a sélectionné ce projet dans le cadre de l'appel à projet "Services culturels innovants".

Chantier 3D de l'opéra de Rennes


Il s'agit ni plus ni moins que de retransmettre cinq opéras, en direct, dans une réplique de l'opéra de Rennes à la fois dans les univers virtuels second life et Opensim sur Francogrid, ce via un système de réalité mixte déjà utilisé à Rennes en 2008 pour retransmettre le festival de musique des Transmusicales.

D'après le dossier de presse :

En résumé :

L'Opéra de Rennes procédera à la captation en caméra vidéo fixe de la scène lors de la première représentation publique de chaque spectacle, qui sera simultanément partagée en son et en image avec les internautes dans un "Opéra bis" modélisé en trois dimensions. Billetterie virtuelle en ligne (gratuité mais réservation obligatoire), accueil, promotion et animation seront assurés par la bibliothèque Francophone du Métaverse.

Les deux implantations en 3D du projet OperaBis se feront pour l'une dans le monde virtuel Second Life sur l'île Métalab 3D, gérée par l'ARTESI Île de France, et pour l'autre dans le monde virtuel en logiciel libre "open Simulator" sur l'île Opéra de la Bibliothèque Francophone, située sur le continent français développé par l'association "Francogrid" et interopérable avec tous les continents étrangers (OpenLife Grid aux USA, Reaction Grid pour le Royaume-Uni etc) [pour info : "how to travel the hypergrid" sur Hyperica].

Le prochain et premier spectacle à bénéficier de ce système sera RITA OU DEUX HOMMES ET UNE FEMME de Gaetano Donizetti prévue le SAMEDI 6 NOVEMBRE 2010.

Comme l'équipe fait les choses en grand, un site internet, un groupe flickr, un tag twitter #operabis et une fanpage facebook devraient permettre d'échanger et de prolonger l'expérience esthétique et événementielle qui donnera lieu à une étude d'usage en 2011. Le site officiel du projet est le site Operabis.

lundi 4 octobre 2010

Un centre pour la création numérique : le CUBE

Connaissez-vous le CUBE ?

Le CUBE est une structure privée, créé en 2001 à l’initiative de la Ville d’Issy-les-Moulineaux mais dédié à la Communauté d’Agglomération Grand Paris Seine Ouest, entièrement dédiée à la création numérique.

Le lieu est multiple. Il accueille des usagers de tous âges autour de formation, expositions, spectacles pour découvrir, simplement échanger voire pratiquer et donc créer des œuvres numériques. 

Cube1.jpg

C'est à l'occasion du colloque sur "Les nouvelles pratiques culturelles des enfants face au numérique :Y aura-t-il encore des enfants lecteurs au 21e siècle ?" organisé le 23 septembre dernier à Paris par la Petite Bibliothèque Ronde de Clamart que j'ai découvert ce centre. J'y modérais une table ronde présentant des centres culturels innovants comme les Ideas Store de Londres ou la Children Digital Library à Aarhus, au Danemark sur laquelle il nous faudra revenir.

Le CUBE propose nombres d'activités à destination des adultes et des enfants depuis des clubs de découverte ludique multimédias comme la Cube Factory qui se veut un lieu de libre création par tous les moyens d'expressions possibles : dessin, vidéo, photo, animation, musique... mais aussi robotique par exemple. Le lieu propose également des animations pendant les vacances, propose des stages de sensibilisation et de création de blogs, organise des anniversaire multimédia (si, si).

Il travaille aussi directement avec des scolaires, de la maternelle au lycée, pour proposer des formations aux enjeux d’une éducation numérique pour les enseignants d'une part et d'autre part propose des expériences pédagogiques originales et innovantes, notamment à travers le programme "Connectons nos écoles". Ainsi, depuis 2007, Le Cube propose aux élèves et aux enseignants un projet collaboratif et numérique mêlant nouveaux usages et pratiques inédites, réflexions pédagogiques et enjeux territoriaux autour d'une thématique innovante comme les objets communicants, des sites collaboratifs, la robotique ou les “Serious Games”.

Imaginez des lapins interactifs communiquants (les fameux Nabaztags) qui permettent à plusieurs classes de communiquer entre elles et de construire une histoire jusqu'à réaliser un "livre interactif" lu par le fameux lapin gràce à une puce RFID. Une autre année, les robots sont à l'honneur, sont introduits dans une classe de manière totalement expérimentale. Un retour en fin d'année permet de confronter les différents usages qui se sont mis en place, et la personnalisation proposée par les enfants. 

Mais si vous habitez Paris, peut-être avez-vous vu ces affiches vantant la 4e édition du Cube Festival autour du thème "L'art numérique aujourd'hui". La structure en effet accueille nombre d'événements, expositions, performances, rencontres avec les artistes, ateliers innovants autour du numérique qu'elle accueille dans ses locaux, et au-delà.

Une structure qui interpelle et qui abonde d'idées. Bien sûr, nous ne pourrons pas faire la même chose dans nos établissements pour nombres de raisons dont la moindre n'est pas que nos missions ne sont pas uniquement concentrées vers le numérique, néanmoins, quand on voit ce qui existe (en France !), ce qu'il est possible de faire, on ne peut qu'être envieux et souhaiter de toute force travailler avec eux.

Vous me croirez si je vous dis que même notre collègue danois, tout auréolé de sa prestation, s'est montré intéressé par le Cube et a demandé à le visiter avant de rentrer chez lui ? En tout cas, si vous passez par Paris, n'hésitez pas à y faire un tour.


Carte d'identités numériques :

  • Dailymotion
  • Facebook
  • Myspace
  • Vimeo
  • Youtube
  • Twitter
  • Second Life