Vagabondages

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - divers

Fil des billets

dimanche 17 février 2013

Des parfums et des auteurs

Que ne ferait-on pour vendre ? Voici que d'aucun propose un parfum "Auteurs morts" aux fragrances de thé noir, vétiver, clou de girofle,musc, vanille, héliotrope et de tabac (probablement froid).

Une idée qui a plu, au point que sur le blog collectif, BookRiot, Amanda Nelson s'essaie à la composition de parfums en l'honneur de ses auteurs préférés. Quelques unes de ses idées :

  • Ernest Hemingway : eau salée, rhum, noix de coco et citron vert, fumée de cigare, vin espagnol
  • F. Scott Fitzgerald : Gin, agrumes, essence de chêne, dans une bouteille en forme de flûte de champagne aux paillettes d'or
  • Jane Austen : thé Darjeeling, perce-neige et pensées (fleurs de son jardin), herbe de prairie
  • Edgar Allan Poe : coquelicots, absinthe, essence de bois de santal et moisissure
  • Sœurs Brontë : éther, air marin, vétiver, primevère, thé noir
  • Tolstoï : vodka, musc, thé noir, poivre noir, bois de cèdre
  • Dickens: clous de girofle, tabac, patchouli, eau de brandy, eau de rivière

Vous avez d'autres idées ?

samedi 13 octobre 2012

Squarring, de Lee Sehoon

Le designer Sud-coréen Lee Sehoon propose une bibliothèque faite d'un assemblage de carrés à disposer selon ses souhaits.

Créée cette année, cette étagère en bois veut "souligner les relations entre l'homme et ses meubles" en proposant une installation dynamique et flexible. Les déséquilibres induits par le poids des différents objets posés in-forment à chaque fois l'étagère tandis que ce déséquilibre permet de tendre de nouveau vers un état d'équilibre.

Cliquer sur l'image pour la voir en grand


mardi 25 septembre 2012

Ce qu'il ne faut pas faire avec un livre...

Nosololibros nous fait découvrir cette image qui nous rappelle ce qu'il ne faut pas faire avec un livre. Bien sûr, il nous arrive à tous de détourner l'usage d'un livre que ce soit comme création artistique, ou simplement pour stabiliser une table ou décorer son salon.

Mais il y a vraiment des choses qui ne se font pas avec son livre : on ne le mange pas. On ne l'insulte pas. On ne s'en sert pas comme habit. On n'y met pas le feu. On ne s'en sert pas comme d'une arme contre les ours. On ne s'en sert pas non plus comme d'un parachute. Ce n'est ni une arme contre les vampire, ni un soutien. A la limite, nous rappelle cette signalétique, peut-on dessiner une moustache dessus mais le meilleur, bien sûr, est de le lire.

(Parmi les autres faux graphiques proposés par GraphJam.com, se trouve une liste des médailles de la honte où l'on retrouve entre la médaille de celui qui double dans la file et la médaille de celui qui construit de toutes pièces des statistiques pour son argumentaire, la médaille de celui qui emprunte des livres à la bibliothèque sans jamais les rendre).

samedi 30 juin 2012

Little Printer

Bon, ok, c'est inutile et mignon.Donc j'en veux un ^^

Digne d'un Nabaztag, le célèbre lapin communiquant, Little Printer est une mini imprimante qui vous imprime des informations, vous apprte des nouvelles de vos amis, des grilles de sudoku, votre agenda du jour ou des ragots envoyés par vos amis. On s'inscrit à des fils d'information sur internet ou à partir de son téléphone pour que le gadget vous assemble le tout et vous imprime vos mini-journal quotidien. 

Voir la vidéo de présentation en ligne.

samedi 9 juin 2012

Bedtime story

Vous vous souvenez peut-être de "Sleepless", un projet de duvet multiple imprimé en plusieurs couches qui forment autant de pages d'une histoire. Plus précisément, Sleepless résulte d'une collaboration en le Great Eastern Hotel et plusieurs étudiants du fameux département Design (alors dirigé par le professeur Ron Arad) du Royal College of Art.

L'idée initiale de cette collaboration était de mettre en place des installations dans l'hôtel afin de transformer l'expérience des clients et des visiteurs de celle d'un simple lieu où passer la nuit à une dimension autre, cachée, interactive.

Parmi ces installations, donc, "Bedtime Stories". Une couverture, ou plutôt un drap, designé par Tiago da Fonseca, qui propose au visiteur plusieurs pages racontant une histoire traditionnelle pour le coucher. Chaque page ajoute ainsi une couche au drap, réchauffant ou refroidissant le lit dans lequel vous et votre partenaire reposez. 

Vous améliorez votre anglais et surtout, vous pouvez dormir avec un gros duvet tandis que votre compagnon qui a toujours trop chaud la nuit s'endort tranquilement sous un léger drap fin. Tout le monde est content.

Vous en rêviez ? Une entreprise l'a réalisée. Ce qui n'était au départ qu'un projet donc, peut désormais être acheté grâce à une entreprise de réinsertion de prisionniers. Pour information, l'histoire alors proposée est "The sleeping beauty", la belle au bois dormant, des frères Grimm.

‘Bedtime Stories’ includes two lightweight synthetic duvets + polycotton kingsize duvet cover (to fit 230cm x 220cm) printed with Grimm Brothers’ story ‘The Sleeping Beauty’. Currently available in red cover only.

The product was developed by ourselves with the help of the Sewing Workshop at Tires Prison Facility for Woman (Lisbon, Portugal) where it was carefully hand sewed.

Il vous en coûtera tout de même une jolie somme, la couette en elle-même est vendue £65, soit 82,40€, auquel il faut ajouter £25 soit 32€ de frais de port pour la France.

Mais quand on aime...

vendredi 25 mai 2012

Des badges et des livres

C'est probablement moi, mais je note depuis quelques mois le grand retour des badges. A moins qu'ils n'aient jamais réellement disparus de notre panoplie d'accessoires, ce qui est tout aussi possible.

Dans mon bureau, notamment, se trouvent plusieurs badges bibliocentrés achetés dans des boutiques en ligne ou sur des salons (dont celui du MOTif, "J'aime la Princesse de Clèves", un second "Super BIATOSS" offert par une collègue, et un badge promotionnel "I love London Libraries" reçu lors d'un voyage d'étude dans la capitale outre-manche).

Dernièrement, j'ai également reçu un autre badge avec un QRCode gentiment offert par les bibliothécaires stagiaires en formation cette année -attention la compétition est lancée pour les promotions suivantes !- accompagné d'un magnet lui-même orné d'un autre QRCode. J'espère que les prises de poste se déroulent bien pour tout le monde.

Bref, tout cela pour dire que je suis tombé récemment vers une autre boutique qui vend des badges bibliocentrés (au sens grec du terme, et donc renvoyant au monde du livre de manière large) dont les sentences m'ont tellement amusé que je me fais une joie de les partager avec vous.

Dites, j'espère que les badges reviennent à la mode parce que j'ai une furieuse envie de faire des emplettes...

samedi 12 mai 2012

Happy Tree bookshelf

Graphic Space rassemble un couple de designers : Christy et Joe Wernert. Ensemble, ils créent et vendent des produits pour les plus jeunes où gambadent de gentils animaux sous forme de meubles, bijoux, décalc' aux murs etc. Et parmi leurs créations, cette petite bibliothèque proposée avec des serres-livres représentants des animaux de la forêt. 

Our enchanted Woodland Happy Tree Bookshelf is handmade in the Kawaii Forest by cute little gnomes and fairies! Planted in a children's room or baby nursery, our freestanding Herbie the Happy Tree shelf has a ready smile that will simply delight your kids and family for generations.

Notre "bibliothèque de l'arbre joyeux" a été créée à la main par de mignon petits gnomes et fées ! Planté dans une chambre d'enfant ou la nurserie de bébé, Herbie, l'arbre joyeux se tiendra droit, orné d'un grand sourire qui ravira vos enfants et votre famille pendant des générations.

Ok, ils ont un peu forcé la dose. Il est néanmoins précisé que l'arbre en question est entièrement recyclable (du bois sans ajout de polymères). Et comme Herbie n'aime pas être seul, il est vendu (à un prix quand même un peu prohibitif, mais c'est du fait-main) avec quatre de ses amis les animaux serre-livres : Vous aurez ainsi le choix entre

1. Orson le hibou
2. Finley le renard
3. Skeeter l'écureuil
4. Hazel le hérisson
5. Bentley le lapin
6. Mabel le champignon
7. Eugene la branche
8. Oli et Martina les oisillons dans leur nid
9. Tweeties la famille oiseau
10. Daisy la fleur

Bon, d'accord, moi aussi je trouve ça cute. Mais de toute façon, pour le moment, ils ne livrent pas outre-atlantique.

samedi 17 mars 2012

Bookbook pour produits Apple

La boîte Twelve South redonne un coup de neuf à vos vieux ouvrage... ou presque. Elle propose tout simplement de faire revêtir à vos pochettes de protection de produits Apple une apparence de livre ancien. Une idée sympa et originale déclinée pour vos iPhone, iPad et autres Mac book.J'avoue que j'apprécie la pochette iPhone, avec son allure de livre de colportage ou de missel qui offre un petit côté rétro chic du plus bel effet.

Une initiative cependant qui coûte le prix fort : entre 60 et 90$ la pochette.

Pochette Mac Book Air.

Pochette iPad


pochette iPhone

samedi 10 mars 2012

Re-cover books

Le blog collaboratif The fox is black est un blog rassemblant des designers pour leur permettre de partager idées et créations.

Parmi ces dernières, se trouve une trouvaille intéressante : Re-cover book. Il s'agit d'un concours proposant aux artistes de recréer une couverture pour un ouvrage connu, ou plus précisément de proposer une couverture moderne d'un vieux classique. Make it fresh, make it new, and make it amazing. Ainsi, en janvier dernier, les participants étaient conviés à recréer la couverture du livre de jeunesse de L. Franck Baum : Le magicien d'Oz

Je vous renvoie vers le site lui-même pour explorer les différentes propositions et vous engage à consulter les autres concours portant sur :

Dieu sait combien j'ai honni ce dernier titre dans mon enfance, mais je dois avouer que certaines couvertures sont de vraies chefs d’œuvre et donnent réellement envie d'ouvrir le titre.

Une mine.


samedi 11 février 2012

Le parfum des livres anciens

Did you know ?

Lignin, the stuff that prevent all trees from adopting the weeping habit, is a polymer made up of units that are closely related to vanillin. When made into paper and stored for years, it breaks done and smells good. Which is how divine providence has arranged for secondhand bookstores to smell like good quality vanilla absolute, subliminally stoking a hunger for knowledge in all of us.


Le saviez-vous ?

Les lignines, ces molécules qui empêchent les arbres d'être poreux[1], forment un polymère constitué d'atomes dont la structure ressemble étroitement à la vanilline. Quand on en fait du papier et qu'on le stocke pendant des années, ce polymère se brise et sent bon. Ce qui est la façon dont la providence divine [sic] a usé pour que les librairies d'occasion sentent bon l'essence de vanille de bonne qualité, et ainsi attiser la soif de connaissances en chacun de nous.


[1] selon wikipédia, La lignine (du latin lignum qui signifie bois) est un des principaux composants du bois, avec la cellulose, l'hémicellulose et des matières extractibles. La lignine est présente principalement dans les plantes vasculaires et dans quelques algues. Ses principales fonctions sont d'apporter de la rigidité, une imperméabilité à l'eau et une grande résistance à la décomposition.
[...] elles sont notamment responsables du jaunissement du papier après exposition au Soleil

- page 1 de 9