Vagabondages

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - hors les murs

Fil des billets

samedi 6 octobre 2012

Lumières et littérature dans la rue

En juin dernier fut organisée une étrange installation dans les rues de Melbourne, à l'occasion du Light in Winter festival dont le thème, cet année, portait sur "la lecture".

A cette occasion, donc, fut mise en place une installation intitulée Literature vs Traffic, proposée par le collectif d'Art urbain Luzinterruptus et qui avait déjà été installée à New York précédemment.

Le collectif a donc récupéré pas moins de 10.000 exemplaires, désherbés des collections de bibliothèques municipales australiennes et rassemblés par l'Armée du Salut pour le collectif. Ce dernier les a ensuite épendu dans la rue avec de petites lumières comme seul point de mire.

L'objectif est de créer une rivière de livres, une rivière qui déborde dans l'espace urbain, les zones piétonnes, les aires de stationnements et grignote, vole de l'espace aux traffic routier, symbolisant l'emprise de la littérature sur l'espace public et affirmant le pouvoir de l'écrit.

Déjà, en soi, l'installation est impressionnante. Au-delà, mise en résonnance avec les autres installations et événements proposée comme cette performance intitulée Walking Through Words, proposée par Tony Yap et Yumi Umiumare en collaboration avec les habitants des quartiers de la ville. 

L'installation en elle-même a duré un mois, tout le mois de juin plus précisément. Et la dernière nuit, les livres exposés étaient offert aux passants qui pouvaient flâner, prendre leur temps, et choisir les plus intéressants à leurs yeux. Parallèlement, la compagnie Yumi a organisé une performance impromptue de dons de livres aux conducteurs de voitures qui longeaient l'installation.

Images: Gustavo Sanabria.

Plus, beaucoup plus, de photos sur le site de Luzinterruptus.

mercredi 4 juillet 2012

Le "tabletto-bus"

La bibliothécaire en charge du développement de la communauté, à la Fraser Valley Regional Library (Canada), voulait monter un bibliobus pour son territoire mais elle n'avait ni le temps, ni l'argent pour se faire, au dire même du président de l'Association of Bookmobile and Outreach Services, l'association des services hors les murs.Mais elle n'a pas baissé les bras pour autant.

Après avoir cherché d'autres moyens de transport, elle a démarché les concessionnaires et les garages locaux pour qu'ils lui aménagent un véhicule pouvant accueillir du matériel plus sophistiqué. Et voici les garagistes devenus mécènes, aménageant et tunant un utilitaire avec une télé LCD de 37 pouces sur un bras articulé, une console Xbox, un écran d'ordinateur, deux portables équipés de clefs 3G, un "bar à gadgets" proposant des liseuses, des tablettes, et même quelques livres gracieusement offerts par l'association First Book Canada. mais ils ne sont pas à emprunter... ils sont à offrir. Il y a même des hauts-parleurs installés sur le toit. 

Lili, le nom du véhicule (pour Library Live), a donc entamé le 25 avril son Library Live and On Tour! Elle court d'une part les festivals et autres parades traditionnelles et d'autre part va à la rencontre des publics marginalisés, proposant ses services aux soupes populaires et autres structures d'accueil. Elle va dans les maisons de retraites et partout là où sont ses usagers. Elle inscrit ces personnes, récupère d'éventuels ouvrages, annule les amendes, présente les outils et forme les séniors aux nouvelles technologies...

Un rapport d'évaluation est en cours, mené par le  Social Planning and Research Council of British Columbia censé apporter des données qualitatives et quantitatives sur les actions menées. Les résultats sont attendus en novembre prochain. Et si tout se passe bien, le projet en plus d'être pérennisé (il vit pour l'instant sur des subventions) pourrait se voir complété d'un second véhicule.