Vagabondages

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - publics empêchés

Fil des billets

vendredi 9 novembre 2012

Lancement de la bibliothèque numérique francophone accessible

Depuis peu est ouverte la bibliothèque numérique francophone accessible

A l'occasion du salon du livre de Paris 2012, trois associations travaillant avec des personnes aveugles et malvoyantes, l’association Braillenet, le Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes (GIAA) et l’Association pour le Bien des Aveugles et des Malvoyants de Genève (ABA) annonçaient l'ouverture prochaine d'un service de lecture numérique accessible aux personnes déficientes visuelles (voir la vidéo de présentation).

La Bnfa propose plus de 12 000 titres, couvrant un large éventail de la production actuelle : romans, manuels, documentaires, biographies, essais, livres pour la jeunesse, … tous accessibles sous forme numérique sur des dispositifs adaptés aux besoins des personnes handicapées : appareils braille ou équipés de synthèse de parole, systèmes informatiques permettant un affichage en gros caractères, conformément aux  standards du consortium DAISY, grâce à la plateforme Hélène 3.0 développée par l'association Braillenet avec le soutien de  l'UPMC, l'INRIA et l'INSERM,sur laquelle elle repose.

Premier service francophone de téléchargement de livres au format DAISY, la Bnfa est ouverte aux personnes bénéficiant des exceptions au droit d’auteur prévues par leurs législations nationales. Actuellement, elle se voit donc proposée à travers deux sites distincts, www.bnfa.fr et www.bnfa.ch, destinés respectivement aux bénéficiaires des lois françaises et suisses.

L'inscription à la Bibliothèque Numérique Francophone Accessible est gratuite pour les particuliers, mais dans le cadre d'une institution, il est également possible d'en proposer l'accès en en contactant les différents partenaires. Officiellement, les lecteurs doivent apporter une preuve de leur éligibilité, je suppose donc qu'il faudra que l'institution argue qu'elle offre son service également à un publics déficient visuel.

En terme de recherche, le catalogue propose aux utilisateurs une recherche simple, dans les champs de la notice, que l'on peut restreindre aux seuls documents sonores (voix de synthèse ou voix humaine) ou textuels (au format DAISY ou PDF). Il est aussi possible de filtrer l'ouvrage par genres adultes comme jeunesses. Une page spécifique propose un formulaire de recherche avancé. Les recherches génèrent des flux RSS permettant aux utilisateurs de s'abonner à une requête précise pour suivre les acquisitions dans un domaine précis. Au niveau de la notice, il lui est ensuite proposé les différents formats auxquels l'ouvrage est disponible.

L'usager peut se créer un espace personnel dans lequel il peut accéder à son compte lecteur, retrouver des listes de titre établies à partir des notices du catalogue ou faire des suggestions d'acquisition. Identifié, il lui est également possible de déposer un commentaire sur les notices.

De son côté, la bibliothèque propose des bibliographies et des listes appelées Sélections thématiques (cuisine, droit, entreprise, romans francophones, rentrée littéraire 2011 et 2012...). En plus des Nouveautés, mises en exergue et des traditionnels mais non moins efficaces Coups de coeur, il est possible simplement de consulter "Un livre au hasard".

La bibliothèque numérique francophone accessible est propulsée par Koha.

mardi 6 novembre 2012

Services augmentés pour les publics handicapés

On apprend sur le site de Proxima Mobile que des chercheurs du MIT auraient mis au point une bague équipée d’une microcaméra servant à prendre des photos d’un objet pour en obtenir une description vocale : eyering (Voir vidéo)

Destinée aux personnes non-voyantes, cette bague permettrait, en pointant du doigt un objet de savoir de quel type d’objet il s’agit, sa couleur ou même son prix. Les données recueillies par la caméra sont analysées par une application de reconnaissance d’images qui décrit vocalement l’objet identifié. Les concepteurs de ce projet se proposent, à terme, d’analyser des vidéos en temps réel afin qu’EyeRing puisse remplacer la canne des non-voyants.

1. Des mobiles accessibles ?

Sans aller jusque là, il apparaît indéniable que les smartphones depuis l'apparition des nouveaux OS (iOS pour l'iPhone et leurs concurrents sous Android) de nouvelles possibilités sont apparues, les derniers modèles intégrant nativement un grand nombre de nouvelles fonctionnalités facilitant l'utilisation de leur appareil d'une part et de ses applications d'autre part par les usagers empêchés. Récemment de nouvelles applications spécifiques sont développées à l'instar de BlindSquare pour iOS, une appli qui associe la géolocalisation, synthèse vocale et les bases de données publiques pour guider les usagers déficients visuels et leur fournir l'information recherchée. L'occasion de rappeler combien l'ouverture des données est cruciale aujourd'hui.

On trouvera plus largement chez Apple un lecteur d’écran (VoiceOver), un agrandisseur d'écran (Zoom) ainsi qu’un générateur d’alertes visuelles pour les malentendants chez Apple. On trouvera également des applications de dictaphone pour ses mémos voire, sur iPhone4, la prise en charge des afficheurs braille sans fil et des tableaux brailles internationaux (cf. aussi). Tandis que le projet open-source "Eyes-free" de Google se propose d'utiliser son appareil "sans les yeux", par simple toucher-glisser d'écran, en utilisant la boussole pour entrer textes et nombres, grâce à une synthèse vocale ou encore via un système « haptique » de retour d’informations tactiles sous formes de vibrations.

Pour les personnes à mobilité réduite, Proxima Mobile propose l'application Jaccede Mobile, une application qui permet, grâce à la géolocalisation, d' afficher les lieux publics accessibles à proximité,
d'ajouter facilement des lieux accessibles et d' enrichir les fiches de lieux déjà référencées. Plus largement, de nombreuses applications peuvent permettre d'assister les personnes ayant des problèmes de motricités ou des problèmes d'apprentissage.

2. Livres numériques et accessibilité

Luc Maumet, responsable de la Médiathèque Valentin Haüy, spécialisé dans les services pour les publics empêchés de lire, je le rappelle, propose un blog très intéressant sur les solutions numériques d'accès à l'écrit : Nouvelles lectures

Il y souligne entre autre combien l'arrivée des livres numériques est une chance pour augmenter l'accès à l'écrit des personnes empêchées en proposant des technologies accessibles financièrement et simples à utiliser. Grâce aux formats EPUB et DAISY, les livres numériques rendent accessible de la même manière un ouvrage à une personne souffrant de handicap qu'à une autre n'en souffrant pas. C'est notamment dans cette optique que travaille le consortium DAISY (cf. aussi ce diaporama présenté au dernier congrès de l'IFLA présentant le consortium). Remarquons au passage que ces développements ne se font pas sans difficultés que ce soit en terme d'offre -toujours faible, même si des bibliothèques de libres numériques existent- ou tout simplement de dispositif de lecture où les verrous numérique, pour certains, créent une situation pour le moins paradoxale : les contenus accessibles existent mais sont rendus inaccessibles par ces DRM.

Les technologies aujourd'hui nous permettent d'amoindrir les difficultés rencontrées par les personnes handicapées. L'utilisation de tablettes peuvent nous permettre de repenser nos services et de proposer de nouvelles animations, l'achat de ressources numériques dans un format accessible représentent un premier pas pour rendre accessibles à tous nos collections et nous permettre également de mieux accueillir l'ensemble des publics desservis par nos établissements. Cela pose de nombreuses questions cependant en terme d'accès, et poussent nos établissements à s'intéresser aux notions d'open data, de logiciels d'open source, et autres questions autour de la libre circulation du savoir mais ce n'en est que plus intéressant.

Combien de bibliothèques proposent un portail d'accès spécifique à l'instar de ce que propose la Bm de Lyon ? 

Voir également :

  • Le blog Nouvelles Lectures, de Luc Maumet
  • Les actualités de la catégorie consacrée au handicap sur le site Proxima Mobile
  • Plus largement, pour les publics handicapés et les bibliothèques, la fiche du dictionnaire de l'enssib.
  • Le site Handicap.fr