Vagabondages

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - web 3D

Fil des billets

jeudi 10 mai 2012

Haïku Speed Buildings sur la FrancoGrid

Je reviens dessus un peu tard mais le 14 mars dernier a eut lieu un Haïku Speed Building, une performance de construction 3D poétique, sur l'île Biblio de la FrancoGrid.

La FrancoGrid, c'est un équivalent opensource de Second Life, donc un univers virtuel, en l’occurrence francophone. Plus précisément, c'est OpenSim qui est cet équivalent opensource et la FrancoGrid, la partie francophone de cet univers. Avec l'évolution de plus en plus restrictive et onéreuse de Second Life, nombre d'utilisateurs des mondes virtuels ont préféré se retourner vers des solutions plus accessibles, dont la célèbre bibliothèque francophone du Métaverse

Cette dernière a déjà de nombreuses fois fait parler d'elle, notamment au travers des partenariats qu'elle a mis en place avec la municipalité de Rennes. On se souvient ainsi qu'en 2010 avait démarré OperaBis, un projet regroupant l'équipe de la bibliothèque, l'Opéra de Rennes et la ville de Rennes avec le soutien du Ministère de la culture qui a sélectionné ce projet dans le cadre de l'appel à projet "Services culturels innovants". il s'agissait alors de retransmettre dans une "opéra bis", modélisé en trois dimensions (avec billeterie, accueil, etc.) les première représentation de plusieurs spectacles joués simultanément dans l'opéra réel. Un système de réalité mixte déjà utilisé à Rennes en 2008 pour retransmettre le festival de musique des Transmusicales.

Cette fois, c'est avec la médiathèque des Champs Libres que la bibliothèque francophone du Métaverse s'est alliée. A l'occasion de la remise des prix du concours Twit'haïku (il s'agissait d'un concours de haïku, cette forme japonaise de poésie très courte, se déroulant 17 décembre 2011 au 17 mars 2012 et dont les propositions étaient publiées sur Twitter), plusieurs artistes tous bénévoles, et connectés depuis Paris, Marseille ou encore Tokyo se sont retrouvés dans l’univers virtuel Francogrid pour modéliser en direct un haïku en 3D parmi les lauréats, le tout en temps limité.

Comme un ouragan / Cuillère argentée / Dans le pot de confiture, Léna Polard (29)
2ème prix catégorie Jeunesse
Modélisé par les élèves du collège de l'Estaque et leur professeur Sébastien Simao (aka Tao Vacano)

D'autres images des oeuvres sont accessibles à partir du site de la bibliothèque francophone du Métaverse.

lundi 8 novembre 2010

Usages dans Second Life

Rapidement, un petit graphique qui reprend les usages de Second Life, trouvé sur un forum de Jeuxonline. La question avec les univers virtuels est que n'étant pas un jeu, il n'y a pas d'objectifs prédéterminés. Ainsi, Second Life est plus une interface 3D qu'un monde prédéfini, d'autant que, comme le web, ce monde évolue sans cesse au gré des utilisateurs et des financeurs.

Cette vacuité peut s'avérer troublante et finalement vertigineuse. Une fois dans l'univers virtuel, que faire ? la réponse apportée par les usagers est traitée dans ce graphique, sous un mode humoristique : la première année on passerait son temps à zoner et chercher des objets gratuits, puis les années suivantes une fois installé dans l'univers, à acheter des objets et attendre que ses amis se connectent à leur tour, enfin, au bout de quatre ans, à construire soi-même l'univers et surtout, surtout, se plaindre des lags.

C'est amusant et en partie vrai (ce qui rend la chose amusante justement). Ma propre pratique du monde virtuel demeure, au bout de plusieurs années essentiellement à explorer et découvrir de nouveaux et de nouvelles gens. Je participe de temps en temps à des événements, retrouve des amis pour travailler et jouer avec eux (on a écrit l'autre soir un texte en cadavre exquis, ce que j'ai trouvé particulièrement réussi et potentiellement intéressant pour un club d'écriture).

Ma pratique est multiple et encore relativement distante. Elle n'est pas complètement professionnelle, ni uniquement personnelle. je ne me suis engagé dans aucun groupe mais je demeure observateur. Je commence juste, au bout de plusieurs années, à manipuler des Linden Dollars pour évaluer comment cela marche parce que justement, je me refuse d'entrer dans un rapport marchand avec l'univers virtuel. C'est cette distance probablement qui m'a empêché encore de m'intéresser de près à la Francogrid sur OpenSim, mais je pense certainement m'en rapprocher.

mardi 6 avril 2010

WebGL met de la 3D dans ton navigateur

Je voudrais vous parler aujourd'hui du WebGL, un langage sorti l'été dernier permettant d'intégrer de manière native de la 3D dans le navigateur des usagers. Le tout sans rien installer, ni plug-in, ni application. On retrouve là le fameux Graal tant espéré de Linden Labs, ce qu'annonce le Metaverse Roadmap.

Cette fois, l'affaire est sérieuse : on retrouve derrière ce nouveau standard WebGL des fabricants de puces (Nvidia, Intel, ARM, AMD) mais également de navigateurs comme Mozilla, Opera et Google. Les acteurs du marchés sont ainsi d'autant plus en attente que c'est eux qui promeuvent le langage. Fred Cavazza explique :

Pour rentrer un peu plus dans les détails, WebGL propose donc au sein d’une page web de lier du contenu à votre carte graphique à l’aide de javascript et d’OpenGL ES. “ES” ? Oui, OpenGL “ES”. Pour faire simple il s’agit de la déclinaison multi-plateforme d’OpenGL. En d’autres termes, ils poussent un standard qui fonctionnera à la fois sur un ordinateur mais également sur des terminaux mobiles / alternatifs.

Un web 3D ? Fred Cavazza ajoute : bien évidement il ne sera pas question d’abandonner les pages web au profit d’environnements 3D immersifs, mais plutôt de pouvoir encapsuler à loisir des contenus 3D dans vos pages web.  Vous imaginez vos pages web où se mêleraient contenus textuels, sonores, vidéos et 3D ? Ange Zenatti précise que seul le navigateur Chrome, actuellement, est capable réinterpréter et donc d’afficher du WebGL, mais FireFox 3.7 en sera lui aussi et probablement Safari & Internet Explorer aux alentours de 2011.

Spécialiste des mondes virtuels, Ange Zenatti parle dans son billet d'une société du nom de Katalabs qui propose une démo de manipulation et import de contenu dans ce type environnement :

Et vous le web 3D, vous y croyez ?

Voir aussi : Le point sur la 3D dans votre navigateur